Airbus ouvre un hub logistique de 36 000 m2 pour ses cabines d'avion

 |   |  398  mots
Airbus lance une plateforme de 36 000 m2 afin de regrouper toutes les activités logistiques pour les cabines d'avions sur un même site.
Airbus lance une plateforme de 36 000 m2 afin de regrouper toutes les activités logistiques pour les cabines d'avions sur un même site. (Crédits : Rémi Benoit)
L'avionneur européen a inauguré ce vendredi 4 mai Airlog 2, une plateforme de 36 000 m2 qui lui permet de regrouper toutes les activités logistiques pour les cabines d'avions sur un même site à Cornebarrieu. Airbus doit s'organiser face à la montée des cadences de production de l'A320 et de l'A350.

"Les sièges, toilettes et cuisines sont les derniers éléments qu'il faut assembler sur un avion", rappelle Olivier Yulrazi, responsable des surfaces logistiques d'Airbus. Entre le moment où ces pièces sont livrées par les sous-traitants et celui où elles entrent sur les chaînes d'assemblage, elles sont stockées dans des entrepôts. Jusqu'à présent, l'avionneur européen dispatchait ses activités de logistique cabine entre plusieurs sites éloignés des lignes d'assemblages : Montauban (pièces de cabine pour les A350), Eurocentre à Castelnau-d'Estrétefonds (sièges et monuments A350 et sièges A320) et Portet-sur-Garonne (cabines A320). Les cabines A330 transitaient jusqu'à présent via Airlog 1, une première plateforme logistique implantée à Cornebarrieu.

Fin 2015, Airbus a décidé de créer Airlog 2, un deuxième hub destiné à regrouper toute la logistique cabine dans un site unique également à Cornebarrieu et inauguré ce vendredi 4 mai. "Cela nous permettra de nous rapprocher des lignes d'assemblage. Jusqu'à présent certains fournisseurs basés dans l'agglomération toulousaine devaient aller jusqu'à Montauban pour livrer les pièces. Cette localisation va nous permettre aussi de ne plus dépendre de la circulation toulousaine pour les livraisons", a détaillé Olivier Yulrazi. Airlog 2 doit aussi permettre à Airbus de faire face à la montée des cadences sur l'A320 et l'A350. L'avionneur table ainsi sur 63 avions A320 produits par mois d'ici 2019 contre 50 actuellement.

Augmenter l'efficacité de la logistique

Le groupe a investi 30 millions d'euros dans la construction de cet entrepôt. Alors que les activités de logistique cabine occupaient 50 000 m2 répartis entre quatre sites, ce hub disposera seulement de 36 000 m2. Il a donc fallu trouver de nouvelles manières de gagner de la place. "Nous avons supprimé les allées de circulation. Les racks de stockage sont collés les uns aux autres pour gagner de l'espace et lorsque nous avons besoin d'accéder à l'un d'eux, à l'aide d'une télécommande il est possible de les déplacer", explique Emmanuel de la Sayette, chef de projet Airlog 2.

airbus logistique

Des racks de stockage mobiles ont été installés pour gagner de l'espace (Crédit : Rémi Benoit).

200 personnes vont travailler sur cette nouvelle plateforme qui devrait atteindre son rythme de croisière d'ici le mois d'octobre. Ce sont principalement des salariés de Daher, le prestataire d'Airbus pour ces activités, et 20 collaborateurs d'Airbus pour le management.

airbus logistique

(Crédit : Rémi Benoit).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :