Longtime, le label européen contre l’obsolescence fait de la pédagogie

Premier label européen dédié à la durabilité, le toulousain Longtime muscle ses compétences. Aux côtés de sa mission première de labellisation d’entreprises qui proposent des produits durables, la start-up joue également les formateurs. Première cible : les industriels qui veulent faire évoluer leurs process de fabrication.

5 mn

Près de 60 produits sont déjà labellisés par le Toulousain Longtime pour leur durabilité.
Près de 60 produits sont déjà labellisés par le Toulousain Longtime pour leur durabilité. (Crédits : Longtime)

C'est le premier label européen à s'emparer du thème de la durabilité pour les appareils et il a été fondé par deux Toulousains. Crée en 2018 par Elsa Lomont et Florent Preguesuelo, le label Longtime (Scop Ethikis) identifie les produits conçus pour durer. À la base, les deux co-fondateurs n'évoluaient pas dans l'écosystème de l'économie éthique. Après une école de commerce, Elsa Lomont monte une structure de loisirs, Florent Preguesuelo, est infirmier de profession mais leur idée de créer le label vient d'un constat simple : celui de lutter contre l'obsolescence. Un terme plus large qu'Elsa Lomont préfère à celui d'obsolescence programmée.

"Ce terme est trop réducteur et il ne pousse pas à chercher des solutions en cas de panne. Il y a en réalité plusieurs obsolescences, lorsque l'on évoque ce terme, on peut aussi parler de l'obsolescence logicielle ou encore de l'obsolescence esthétique", explique la co-fondatrice du label.

Lire aussi 3 mnDes Toulousains veulent lancer Longtime, un label contre l'obsolescence programmée

41 critères pour vérifier la durabilité

Pour agir contre toutes les formes d'obsolescence, Longtime s'appuie sur une liste de critères précis, 41 au total.

"Le produit évalué doit être robuste et fiable pour que la première panne intervienne le plus tard possible. Si il y a une panne ou une casse, il faut que les pièces soient facilement remplaçables et vendues à un prix cohérent. Nous fixons des seuils sur les pièces à remplacer, leur prix ne doit pas être supérieur à 30% du prix d'origine du produit", détaille Elsa Lomont.

Si les fondateurs de Longtime sont bien à la source des critères de durabilité, le certificat de labellisation est lui validé par deux organismes indépendants, à savoir Ecocert et Apave.

Lire aussi 7 mnRSE : Longtime, le label toulousain contre l'obsolescence programmée en plein essor

À ce jour, dix entreprises détiennent le label Longtime pour un total de 58 produits. Parmi ces entreprises, des grands noms tels que Rowenta (marque du géant de l'électroménager Seb) pour l'un de ses aspirateurs, la marque Whirpool pour une partie de ses fours, 80 % de la gamme de Lafuma mobilier ou encore la marque française de puériculture Babymoov pour leurs produits audio et vidéo.

Lire aussi 4 mnÉlectroménager durable : le Toulousain Kippit va construire une usine en Ariège

Une première étape pour Longtime qui veut s'étendre et s'est rapproché des équivalents d'Ecocert et Apave dans plusieurs pays européens comme l'Italie, l'Autriche, l'Allemagne et les pays scandinaves.

Des formations pour les fabricants

 "Aujourd'hui, le fait d'identifier la durabilité d'un produit est une attente des consommateurs, mais aussi des distributeurs, car ils se positionnent de plus en plus sur ces enjeux", affirme Elsa Lomont. Si les produits durables sont en effet de plus en plus plébiscités, que se passe-t-il quand un dossier échoue à se faire labelliser ?

Pour répondre à cette question, Longtime délivre désormais des formations pour les fabricants peu au fait des enjeux de durabilité. Méthode d'évaluation, réglementation, conception, analyse du cycle de vie font partie des thèmes exposés pour les fabricants qui cherchent à mieux faire.

"Nous accompagnons les fabricants pour qu'ils puissent avoir en tête tous ces critères quand ils font leurs produits. Nous sommes une boite à outils qui les aident à améliorer leur process", souligne Elsa Lomont.

Un argument qui prend de l'ampleur dans les circuits de vente

Si certains fabricants misent sur formations de ce type pour progresser dans leurs process, d'autres sont déjà bien avancées sur le sujet. C'est le cas de Santos, une PME basée à Lyon, spécialisée dans la fabrication et la distribution d'appareils électriques à destination des professionnels de la restauration. Crée en 1954, cette entreprise Made in France a obtenu le label Longtime en 2020 et était déjà réputée pour la grande fiabilité de ses produits.

"Quand un chef doit faire tourner une brigade, il a besoin d'un blender qui peut tourner des milliers de fois par jour. Nous avons toujours été dans une démarche de durabilité, le label vient valider cette démarche historique. Aujourd'hui, il y a une vraie sensibilité pour chercher des produits qui ont une vraie démarche environnementale", avance Aurélien Fouquet, PDG de Santos.

Autre PME qui fait partie des premiers labellisés de Longtime : Univ'r Chauffage, entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de radiateurs électriques. Installée dans la Drôme, Univ'r Chauffage mise sur le durable depuis sa création, notamment grâce à ses gammes 100% réparables et le fait qu'une grande partie de ses fournisseurs soit implantée dans un rayon de 50 kilomètres autour d'elle. Aujourd'hui, la société voit ce thème monter en puissance. "Comment le produit est fabriqué ? Par qui ? Quelle est sa durabilité ? Quelle est la disponibilité des pièces de réparation ? Aujourd'hui, les grands distributeurs sont attentifs à tous ces éléments et cela est de plus important dans leur stratégie. Il y a une vraie préoccupation qui n'est pas feinte sur le fait de proposer des produits durables, éco-responsables et facilement réparables", souligne Bruno Giorgi, directeur général d'Univ'r Chauffage.

Une préoccupation qui monte également d'un point de vue législatif. Après avoir participé au groupe de travail mis en place par l'Etat pour créer un indice de réparabilité, Longtime planche désormais sur une nouvelle mission étatique. En 2024, un autre indice voulu par les autorités françaises devrait voir le jour, celui sur la durabilité.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.