Aéronautique : Airplane veut ouvrir son propre centre de formation peinture et MRO

Porté par l'essor de l'activité cargo, le groupe Airplane connaît des taux de croissance à deux chiffres malgré la crise du secteur aéronautique. Cette entreprise familiale spécialisée dans la peinture et la maintenance des avions peine à faire face à ses besoins de recrutement et compte lancer son propre centre de formation près de Toulouse.

5 mn

Le groupe Airplane, spécialisé dans la peinture et la maintenance des avions, peine à faire face à ses besoins de recrutement et compte lancer son propre centre de formation près de Toulouse.
Le groupe Airplane, spécialisé dans la peinture et la maintenance des avions, peine à faire face à ses besoins de recrutement et compte lancer son propre centre de formation près de Toulouse. (Crédits : Rémi Benoit)

"Pas un seul jour, nous avons dû fermer l'entreprise depuis le début de la pandémie", lance Alain Gaudon, directeur général d'Airplane. Installé depuis dix ans sur l'aéroport de Toulouse-Francazal, ce groupe familial s'est spécialisé dans la peinture et les services MRO (maintenance, repair and overhaul). Et contrairement à beaucoup d'acteurs de la filière aéronautique, il ne connaît pas la crise. Son chiffre d'affaires a même bondi de 20% en 2020 pour atteindre 12 millions d'euros avec un effectif d'une centaine de collaborateurs.

Lire aussi 6 mnFrancazal : comment ce site militaire est devenu une terre d'innovation

Une croissance à deux chiffres qui est soutenue par un fort essor de l'activité cargo ces derniers mois. Face à l'effondrement du trafic passagers et l'explosion du commerce en ligne, les compagnies aériennes ont cherché à transformer une partie de leur flotte en avion de transport de marchandises. "Une telle transformation de l'appareil demande plusieurs mois de travail. Il faut renforcer la structure de la cabine au niveau du plancher et des parois", rappelle Alain Gaudon. Trois avions cargos sont actuellement dans les hangars d'Airplane avec notamment l'ATR72.

De nouvelles perspectives pour la MRO avec l'aviation décarbonée

airplane

Airplane gère la maintenance de 200 avions par an (Crédits : Rémi Benoit).

Au-delà de cette activité cargo, Airplane assure la maintenance aéronautique de 200 avions chaque année pour le compte de compagnies aériennes et de loueurs d'avions, à l'image de Nordic Aviation Capital (NAC) qui revendique posséder la plus grande flotte au monde de petits avions régionaux. "Tous les 12 ans, chaque avion doit être entièrement démonté et remonté. Cela prend deux mois de travail. Il existe également des opérations de maintenance requises de manière plus régulière tout au long de la vie de l'appareil pour vérifier la carrosserie, les pneus, le moteurs, etc", rappelle le directeur général de la société. Ses hangars peuvent accueillir jusqu'à cinq avions régionaux en même temps. Airplane est équipé pour inspecter les ATR 42 et Embraer 145 qui disposent tous les deux d'une capacité de 50 passagers mais souhaite développer ses capacités pour gérer l'Embraer 190 (jusqu'à 114 passagers) et le CRJ 100 de Bombardier (50 places).

D'autant qu'en plus des services de maintenance standards, le groupe voit émerger de nouveaux marchés avec l'essor de l'aviation décarbonée. "Un avion à hydrogène demandera une maintenance spécifique et il en sera de même pour un avion électrique. Nous voulons devenir le premier MRO pour les avions à hydrogène et électrique", ajoute Alain Gaudon. Le groupe Airplane est d'ailleurs implanté à quelques mètres d'Aura Aéro, le constructeur toulousain qui ambitionne de livrer un avion de transport régional de 19 places électrique en 2026. De son côté, Airbus s'est fixé pour objectif de faire voler un avion à hydrogène en 2035.

airplane

Charly Arslan, président du groupe Airplane, Albert Sanchez, Maire de Cugnaux et Alain Gaudon, directeur général d'Airplane (Crédits : Rémi Benoit).

Fondé en 2002, le groupe Airplaine s'est développé historiquement autour d'une activité de peinture aéronautique. À Francazal, la société dispose de deux cabines de peinture sur une surface totale de 4.000 m2 qui accueillent une centaine d'avions par an. Airplane peint les avions sortis d'usine d'ATR mais se charge également d'enduire les aéronefs en location. "À la fin du bail de quatre ans, en cas de changement de compagnie aérienne, il faut repeindre en blanc l'avion et ensuite le mettre aux couleurs de la nouvelle compagnie", glisse le dirigeant.

Un centre de formation pour combler les besoins de recrutement

Airplane prévoit à nouveau une forte croissance en 2021 avec un chiffre d'affaires qui s'établierait à 14 millions d'euros (+20% sur un an). Pour accompagner ce développement économique, Airplane projette une vingtaine de recrutements d'ici à 2022 à la fois pour la maintenance et au niveau des fonctions support (service commercial notamment). Car malgré la crise, l'entreprise se retrouve toujours confrontée à une pénurie de main d'oeuvre. C'est la raison pour laquelle, Airplane veut créer son propre centre de formation MRO et peinture.

"À terme, il y aura entre 50 et 100 personnes formées par an sur des cursus de trois à cinq ans. Ce centre viendra couvrir nos besoins de recrutement mais pourra aussi constituer un vivier pour d'autres entreprises", indique Alain Gaudon.

airplane

Airplane prévoit une vingtaine de recrutements d'ici à 2022 (Crédits : Rémi Benoit).

Par ailleurs, pour accueillir plus d'avions en même temps, le groupe familial réfléchit à étendre sa capacité de stockage d'avions à Francazal. L'ancienne base militaire qui est aujourd'hui gérée par Edeis projette d'investir quatre millions d'euros pour agrandir sa capacité de stockage d'avions de 60.000 m2. "Nous pouvons accueillir aujourd'hui 64 appareils. L'objectif est de pouvoir créer 20 positions pour des avions de la taille d'un Boeing 737 ou 30 appareils de type ATR", informe Sabine Monteis, directrice d'exploitation de l'Aéroport de Francazal. De nouvelles capacités d'immobilisation pour les avions pour accompagner la croissance d'entreprises comme Airplane, mais aussi celle de Tarmac Aerosave qui entretient, démantèle et recycle les avions.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.