Aéronautique : pourquoi la consolidation de la supply chain attendra 2021

 |  | 965 mots
Lecture 5 min.
Raphaël Petit, cofondateur du bureau toulousain de Oaklins, entrevoit une reprise des consolidations dans la supply chain dans la seconde moitié de 2021.
Raphaël Petit, cofondateur du bureau toulousain de Oaklins, entrevoit une reprise des consolidations dans la supply chain dans la seconde moitié de 2021. (Crédits : DR / Rémi Benoit)
Entamée depuis quelques années face à la montée des cadences, la consolidation de la supply chain aéronautique est plus que jamais nécessaire pour surmonter la crise actuelle. Le scénario d'un rebond rapide de l'économie ayant été écarté, la reprise est attendue désormais plutôt pour mi-2021. De quoi décaler les transactions qui concernent de près plusieurs PME et ETI du Sud-Ouest, à l'image de Figeac Aéro. L'éclairage de Raphaël Petit, cofondateur du bureau toulousain de la banque de conseil en fusions-acquisitions Oaklins.

LA TRIBUNE - Votre banque d'affaires a négocié plusieurs acquisitions récentes de PME aéronautiques de la région toulousaine par des sociétés étrangères à l'image de Gillis Aerospace (fabricant de fixations et vis aéronautiques) ou Mapaero (traitement de surface). Entrevoyez-vous une reprise imminente des transactions ?

RAPHAEL PETIT - Nous sommes passés en une semaine du firmament au purgatoire. Avant la crise, nous avions dix ans de croissance devant nous et des besoins d'investissements pour faire face à la hausse des cadences. Notre dernier deal avant le confinement, c'était le 4 mars avec Gillis Aerospace. Du jour au lendemain, le trafic aérien s'est arrêté et les chiffres d'affaires dans toute la filière sont toujours impactés de 30 à 50%.

Financièrement, les entreprises ont eu un effet ciseaux assez redoutable. Elles ont souscrit à des PGE en augmentant leur dette mais leur EBITDA (bénéfice avant impôts, ndlr) a dégringolé parce que la baisse de chiffre d'affaires est significative. Le marché des transactions et des opérations est grippé. Personne n'a envie de vendre sa boîte quand elle vaut...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :