Cybersécurité : ITrust entre au capital de l'Irlandais 4Securitas

 |   |  681  mots
Le président-fondateur de l'entreprise de cybersécurité installée à Toulouse, ITrust, veut devenir un leader européen dans son domaine.
Le président-fondateur de l'entreprise de cybersécurité installée à Toulouse, ITrust, veut devenir un leader européen dans son domaine. (Crédits : Rémi Benoit)
Installée à Toulouse, l'entreprise ITrust vient d'annoncer une "prise de participation significative" dans le capital de la startup irlandaise 4Securitas. Toutes deux spécialisées dans la cybersécurité, en utilisant l'intelligence artificielle, l'objectif de ce duo est de devenir un leader en Europe dans ce domaine. Par ailleurs, ITrust vient également d'obtenir deux importants contrats avec les ministères des Armées et de l'Agriculture. Pour accompagner sa croissance, un déménagement est prévu fin 2019.

Dans l'optique de devenir un leader européen de la cybersécurité, l'entreprise ITrust a annoncé jeudi 10 octobre entrer au capital de la startup irlandaise 4Securitas. Pour autant, les modalités et le montant de la transaction sont gardés confidentiels.

"Nous ne pouvons pas en dire plus... Néanmoins, je peux assurer que c'est une prise de participation significative, en dessous de 51%, et que nous avons des accords pour monter plus haut", précise Jean-Nicolas Piotrowski, le président et fondateur d'ITrust.

Installée à Toulouse, son entreprise avance donc ses pions dans une jeune pousse fondée en 2017 et basée à Dublin. Composée de huit salariés, 4Securitas développe une plateforme logicielle nommée ACSIA (Automated Cyber Security Application) EDR (Endpoint Detection and Response).

"Avec nos solutions, nous proposons de la surveillance et un travail de fond pour détecter les éventuelles failles de sécurité. Mais nos clients nous demandent de plus en plus de la réactivité, ce qu'on appelle la remédiation dans la cybersécurité. Cela signifie de pouvoir bloquer immédiatement un logiciel ou une personne malveillante qui agit sur vos serveurs. C'est ce que propose avec sa plateforme logicielle 4Securitas, qui est basée sur de l'intelligence artificielle, comme nos solutions", justifie le dirigeant toulousain.

Une mise en commun technologique

Ainsi, à partir de janvier 2020, les clients d'ITrust bénéficieront de la plateforme logicielle ACSIA mise au point par l'entreprise irlandaise. Au-delà d'un rapprochement capitalistique, cette opération est avant tout un rapprochement technologique.

"Grâce à cet accord unique, la relation entre ITrust et 4Securitas ira au-delà du simple investissement. Nos deux entreprises seront amenées à collaborer étroitement pour développer et renforcer mutuellement leurs technologies et contribuer ainsi à sécuriser et à protéger plus efficacement les entreprises au sein de l'Union européenne et au-delà", commente les cofondateurs de 4Securitas, Donal Kerr et Stefen Ouygur.

Sur le plan humain, les deux créateurs et leurs équipes restent en place, et cette levée de fonds va leur permettre de doubler leurs effectifs. Cependant, "nous allons mettre en place un board commun sur la R&D et permettre des synergies de recherches, en plus des synergies commerciales", précise Jean-Nicolas Piotrowski.

Pour rappel, en début d'année 2019, ITrust a réalisé une levée de fonds de trois millions d'euros, notamment auprès de la première Scop de France, Scopelec, spécialisée dans les télécommunications. Cette opération avait alors pour but de lancer le premier centre de recherche européen pour développer de nouveaux algorithmes, basés sur l'intelligence artificielle, et dédiés à la cybersécurité. En plus du soutien de 800 000 euros du Conseil régional d'Occitanie, la société toulousaine compte y investir quatre millions d'euros sur les trois prochaines années.

Deux importants contrats avec les ministères des Armées et de l'Agriculture

À terme ce centre de recherche, auquel sont associés plusieurs laboratoires européens spécialisés dans la cybersécurité, devrait réunir des dizaines de personnes et avoir un bâtiment dédié sur la métropole toulousaine. Alors, afin d'accompagner son développement, ITrust prévoit un déménagement dans des locaux de 650 m2 sur l'agglomération toulousaine. Rien à voir donc avec les 250 m2 actuellement occupés à Labège, dans le sud-est de Toulouse. Ces locaux commençaient à devenir étroits pour les 55 salariés de la société dont les deux-tiers sont basés à Toulouse. Le reste étant installé à Paris et New-York.

Ce déménagement doit également permettre d'accompagner la croissance d'une entreprise qui va dépasser les 4 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019 et qui compte atteindre les 4,5 millions au minimum sur l'année 2020. Pour cela, l'entreprise aux 300 clients de toutes tailles, vient de décrocher un important contrat avec le ministère des Armées, mais aussi un autre avec celui de l'Agriculture, pour sécuriser leurs systèmes d'informations et leur cloud (nuage numérique de stockage).

Lire aussi : Next 40 : pourquoi si peu de startups non parisiennes dans le classement ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :