OneWeb Satellites : Airbus expérimente la production en série des satellites

 |   |  1033  mots
La chaîne d'assemblage OneWeb Satellites est équipée de smart tools.
La chaîne d'assemblage OneWeb Satellites est équipée de smart tools. (Crédits : Dominique Eskenazi pour OneWeb Satellites)
Depuis Toulouse sont assemblés en ce moment les premiers modèles de la constellation OneWeb dont la mission est de donner un accès internet haut-débit à tous les habitants de la planète. Reportage au cœur du site toulousain où Airbus produit pour la première fois de son histoire des satellites en série.

"Quand nous avons commencé à travailler sur OneWeb, nous étions plusieurs à penser que c'était un projet complètement dingue. Aujourd'hui, même si les satellites ne volent pas encore, nous pouvons dire que nous y sommes arrivés", lance Arnaud de Rosnay, vice-président des satellites de télécommunications d'Airbus. Il y a trois ans, le groupe aéronautique européen s'est allié avec l'opérateur américain OneWeb pour créer la coentreprise OneWeb Satellites. Objectif : réaliser une constellation de 900 satellites qui donnera un accès internet haut-débit à bas coût au monde entier.

Une quarantaine de satellites produits par mois

D'ici la fin de l'année 2018, les dix premiers modèles de la constellation OneWeb seront envoyés dans l'espace. Ils seront fabriqués à Toulouse dans une nouvelle usine de 4 600m2 au sein d'Airbus Defence & Space qui emploie 150 personnes (dont 80 salariés Airbus détachés pour le projet). Le reste de la constellation sera ensuite fabriqué en série dans une usine en Floride avec des lancements tous les mois.

"En général, nous fournissons 8 à 10 satellites par an. Là, il est prévu que la production en Floride atteigne 40 à 44 satellites par mois, soit plus de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :