Le t-shirt Propre reverse ses bénéfices pour lutter contre le Covid-19

 |   |  673  mots
L'entreprise basée dans l'Aveyron compte vendre 60 000 pièces en 2020.
L'entreprise basée dans l'Aveyron compte vendre 60 000 pièces en 2020. (Crédits : H.Picard)
Afin d'aider dans la lutte contre le coronavirus, l'entreprise aveyronnaise "Le t-shirt Propre", à l'origine du premier t-shirt français 100% coton bio et made in France, a décidé de reverser la totalité du bénéfice de ses ventes à la Fondation de France. En moins d’une semaine, l'initiative de cette petite entreprise de deux salariés a permis de collecter près de 50 000 euros, ce qui finance environ une semaine de masques pour 5 000 infirmiers. Détails et présentation d'une société qui ne connait pas la crise.

Renoncer à ses bénéfices afin de soutenir les soignants et chercheurs dans la lutte contre le Covid-19. C'est l'engagement pris par la marque aveyronnaise de t-shirt français en coton bio, "Le t-shirt Propre". L'ensemble de sa marge brute générée sur les ventes de t-shirts et de sweats (coutant entre 39 et 79 euros), soit près de 10 euros par unité, est ainsi reversée à La Fondation de France qui vient en aide au personnel soignant du pays.

"Nous nous sommes sentis concernés par la crise. Nous nous sommes dit que l'on avait un superbe outil dans les mains qui est 'Le t-shirt Propre' et que l'on avait le devoir de s'en servir afin d'amener notre modeste contribution à la résolution de cette crise sanitaire. Nous avions énormément de stock de t-shirt au début de l'épidémie, du fait que l'été est proche, nous avons donc décidé de les mettre à disposition de nos clients", explique Fabien Burguière, cofondateur du "Le t-shirt Propre".

En l'espace d'une semaine, 5 000 t-shirts, soit presque l'intégralité des stocks de la marque aveyronnaise ont été vendus. En tout, ce sont près de 50 000 euros qui ont été récoltés et reversés à La Fondation de France. Cette somme représente l'équivalent d'une semaine de masques de protection pour 5 000 médecins et infirmiers mobilisés pour lutter contre le Covid-19.

"C'est un deal gagnant-gagnant, nous sommes très fiers de nos clients. Cela nous a permis de retrouver un peu de trésorerie et de nous donner du temps pour passer cette crise à durée indéterminée, ainsi que faire participer nos clients à sa résolution ainsi qu'au soutien de l'économie locale".

"Remettre du bon sens dans notre mode de vie"

Depuis sa création en 2016, la société familiale est en croissance. Durant cette période de crise sanitaire et le confinement de 55 jours qu'elle a entraîné, "Le t-shirt Propre" a conservé une activité "correcte". "Contrairement à d'autres, nous avons la chance de travailler via le web, les gens n'ont donc pas besoin de se déplacer pour acheter", relativise Fabien Burguière.

"Nous risquons de vivre avec le Covid-19 durant un moment. J'invite chaque citoyen à faire attention à sa façon de consommer et à soutenir les artisans, les commerçants, les producteurs locaux, etc. La diffusion du Covid-19 est une énième preuve des limites de notre système ultra mondialisé. Face à l'urgence, notre motivation n'a jamais été aussi forte pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :