Carole Delga à l’usine BASF pour redorer le blason de l’industrie chimique

 |   |  487  mots
Carole Delga souhaite promouvoir les acteurs de la chimie verte.
Carole Delga souhaite promouvoir les acteurs de la chimie verte. (Crédits : Rémi Benoit)
La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, s’est rendue vendredi 1er décembre sur le site de production du leader mondial de la chimie BASF, à Boussens. Une visite pour marquer son soutien à un établissement qui utilise des matières premières naturelles, mais aussi pour soutenir le secteur de la bioéconomie dans la région, marquée par l’explosion de l'usine AZF en 2001.

C'était un retour aux sources pour la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga. L'ancienne élue de Martres-Tolosane était en déplacement à quelques kilomètres de là,  à Boussens, sur le site de l'industriel chimique allemand BASF vendredi 1er décembre.

Carole Delga à BASF

107 salariés travaillent sur le site de Boussens. / Rémi Benoit

"Je souhaitais mettre en avant par ma venue les acteurs de la chimie verte en Région Occitanie, une région qui compte de nombreux acteurs dans le domaine de la bio-économie et de l'industrie verte. Ces acteurs donnent une image positive de la chimie dans une région qui a été très marquée par l'accident de l'usine AZF en 2001", explique Carole Delga.

En effet, le 21 septembre 2001, l'explosion d'un stock de nitrate d'ammonium sur le site de l'usine AZF à Toulouse entraînait, selon le dernier bilan officiel, le décès de 31 personnes, environ 2 500 blessés et d'importants dégâts matériels.

Des huiles végétales comme matière première

Ces dernières années, les méthodes de travail ont évolué et certains acteurs mondiaux de l'industrie chimique développent des sites de production en lien avec le développement durable, renforçant alors le poids de la bio-économie. Ainsi, le groupe BASF, 57, 55 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 113 830 salariés à la fin de l'année 2016, a fait de son site de production de Boussens un site pilote en ce qui concerne l'utilisation de matière premières naturelles.

Carole Delga à BASF

65 000 tonnes d'huiles végétales arrivent à Boussens chaque année. / Rémi Benoit

Les 107 salariés du site haut-garonnais assurent la production d'intermédiaires industriels et de produits finis pour de nombreux secteurs d'activité comme les cosmétiques, la détergence, la nutrition, les peintures, l'encre, les lubrifiants ou encore l'agriculture, sur la base d'huiles végétales.

"Chaque année, sur notre site de 14,3 hectares, nous recevons 65 000 tonnes d'huiles de tournesol, d'argan, de soja, de carthame, de colza, de coprah, de palmiste et de palme. D'ailleurs, depuis deux ans, l'ensemble de l'huile de palme utilisée ici est à 100 % certifiée RSPO. Un label qui garantît que cette huile est produite dans le respect de l'environnement", détaille Yannick Basso, directeur du site.

Un cluster en plein développement

Grâce à cette démarche éco-responsable, le groupe allemand de la chimie BASF fait partie du cluster de la chimie verte de la Région Occitanie qui regroupe 130 acteurs de cette chimie qui se veut plus propre.

"La Région soutient financièrement ce cluster en plein développement car nous voulous aider les entreprises qui sont dans une démarche de bio-économie et respectueuse de l'environnement. Il faut démontrer que la chimie a toute sa place dans notre région", ajoute Carole Delga.

Aujourd'hui, la chimie verte représente plus de 5 000 emplois dans la région Occitanie selon les chiffres de ce cluster.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :