Nadia Pellefigue dévoile les nouvelles aides régionales pour les startups

 |   |  1000  mots
Nadia Pellefigue mènera la délégation régionale au CES de Las Vegas.
Nadia Pellefigue mènera la délégation régionale au CES de Las Vegas. (Crédits : Rémi Benoit)
Série CES Las Vegas (1/5). À l'occasion du salon mondial de l'électronique qui se tient actuellement à Las Vegas, Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie en charge du Développement économique et de l'Innovation, nous explique comment les startups sont préparées à ce rendez-vous. Elle revient aussi sur les trois nouvelles subventions régionales actées fin décembre à destination des jeunes sociétés innovantes.

La Région Occitanie envoie une délégation de 60 startups au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas qui se tient du 9 au 12 janvier. Au-delà du soutien financier, quel est votre rôle dans la préparation des jeunes entreprises à ce rendez-vous incontournable de l'univers high-tech?

C'est la quatrième année que la Région envoie une délégation. Effectivement, avoir son propre stand sur le salon coûte très cher à une entreprise (1 000 dollars le m2, rien que pour l'espace, NDLR). Et puis, au lieu d'être éparpillées aux quatre coins du salon, avec la délégation, les startups sont réunies sous la bannière régionale. Cela leur permet une certaine visibilité mais aussi de montrer qu'elles sont intégrées dans un écosystème fort. L'objectif principal n'est pas d'avoir un beau stand mais bien de décrocher des rendez-vous en B2B. C'est pourquoi la Région accompagne les entreprises bien en amont du CES de Las Vegas. Nous les préparons à l'exercice du pitch, savoir présenter son innovation en un temps limité en langue anglaise. Certaines startups développent  4-5 produits en parallèle, nous les aidons à cibler le bon produit à présenter au salon. Sur place nous les mettons en relation...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2018 à 18:55 :
Baratin de la com!!! et rien de concret Les resultats sont faibles.Nous devenons specialistes des salons , show en tout genre . C'est vrai que pour tous ces postes on y rencontre beaucoup de dames type relation publique .Nous venons de vivre l'experience d'un dossier en region ile de france 12 mois de tractation , pas de motif de refus et alors dans le dossier que des dames bien elevées , de la dentelle relationnelle .Un vrai mirage aux alouettes. START UP vous vous faites balader par des escadrons de SACHANT RIEN ...allez en chine on ne fait pas de rond de jambes , et c'est le cheval de la garde republicaine qui va faire avancer les affaires de l'industrie en France.
Réponse de le 09/01/2018 à 8:13 :
Les danseuses de la republique, a l'action. Il suffit de se promener dans toutes ces manifestations pour se rendre compte de votre constat.
Helas mille fois. Le charme francais ca ne suffit plus, essayons le canasson.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :