Covid-19 : le couvre-feu du ras-le-bol pour les bars de Toulouse

 |  | 733 mots
Lecture 4 min.
Dès le 23 septembre, les bars et restaurants devront être fermés à Toulouse entre 1 heure et 6 heures du matin.
Dès le 23 septembre, les bars et restaurants devront être fermés à Toulouse entre 1 heure et 6 heures du matin. (Crédits : Rémi Benoit)
Le préfet de Haute-Garonne a annoncé qu'à partir de ce mercredi 23 septembre les bars et restaurants devront fermer dès 01h du matin tous les jours, à Toulouse. Cette décision suscite la colère et l'incompréhension au sein des professions concernées. C'est également le premier sujet sur lequel le maire de Toulouse et le préfet du département sont publiquement en désaccord.

"On nous traite comme de la m**** !", enrage le vice-président de l'UMIH 31 (Union des métiers et des industries hôtelières de Haute-Garonne), Philippe Belot. Les restaurants et les bars, à Toulouse, ont désormais l'obligation de fermer entre 1 heure du matin et 6 heures, dès mercredi 23 septembre. Une décision prise pour lutter contre la Covid-19 que les professionnels du secteur redoutaient, à défaut de la comprendre. Le choix du préfet de la Haute-Garonne, Étienne Guyot, ne passe pas pour Philippe Belot, désabusé.

"C'est d'une absurdité totale ! La Covid-19 n'apparaît pas dans nos rues à partir de 01h du matin. Nous sommes le secteur professionnel qui a fait le plus d'efforts depuis le début de la crise. Nous respectons largement plus les gestes barrières que dans les transports en commun. On nous sanctionne comme si nous étions les seuls à avoir une...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :