À Toulouse, le prolongement des terrasses "Covid-19" devient un sujet sensible

 |  | 814 mots
Lecture 4 min.
La mairie de Toulouse permet depuis la mi-juin aux bars et restaurants d'étendre leur terrasse.
La mairie de Toulouse permet depuis la mi-juin aux bars et restaurants d'étendre leur terrasse. (Crédits : Rémi Benoit)
Depuis la mi-juin, 359 restaurants et bars toulousains disposent d’une terrasse étendue pour compenser le manque à gagner lié à la Covid-19. Alors que la Ville rose hésite à prolonger l’expérience au-delà du 30 septembre, les professionnels saluent "une bonne idée" qui n'a pour autant pas permis de compenser toutes les pertes liées à l'épidémie. De leur côté, une partie des riverains s'élèvent contre "des mesures barrières non respectées" dans certains établissements.

 "Pour l'un de mes restaurants, j'ai 140 places initialement. J'ai dû passer à 80 pour respecter les mesures barrières et principalement la distanciation sociale. Avec l'extension de la terrasse, nous avons récupéré 20 places supplémentaires. La mesure a permis de résorber un peu le manque à gagner des tables à l'intérieur où la baisse d'activité est de 40 % en moyenne sur l'ensemble des restaurants de Toulouse."

Philippe Belot gère plusieurs établissements dans la Ville rose à l'instar de La Distillerie ou du Downtown Factory. Il est surtout le vice-président de l'UMIH 31 (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie). Le restaurateur salue "la bonne idée" de la mairie de Toulouse qui a donné la possibilité, depuis la mi-juin, à 359 restaurants et bars toulousains d'étendre leur terrasse et espère que la mesure sera prolongée dans la Ville rose. Mais la municipalité hésite encore à renouveler l'expérience au-delà du 30 septembre, date à laquelle cette mesure...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :