Plus de 400.000 entrées pour Pil  : TAT Productions savoure un succès au goût amer

Alors que le troisième long-métrage de TAT Productions est en train de finir sa course dans les salles obscures, le cofondateur du studio toulousain, Jean-François Tosti, décrypte pour La Tribune les enjeux financiers autour du film.

8 mn

L’aventurière Pil finit sa course dans les salles françaises avec plus de 400.000 entrées, et s’apprête à relever de nouveaux défis à l’international.
L’aventurière Pil finit sa course dans les salles françaises avec plus de 400.000 entrées, et s’apprête à relever de nouveaux défis à l’international. (Crédits : TAT Productions)

"Nous sommes le film d'animation français le plus vu en salle depuis deux ans et demi et le dixième film français (tout genre confondu) le plus vu en salle en 2021. Les films indépendants avec des cibles familiales similaires ont compté environ 250.000 entrées, donc nous sommes vraiment très satisfaits", présente à La Tribune le cofondateur de TAT Productions, Jean-François Tosti.

Après le succès de la marque "Les As de la Jungle" (qui a eu droit à un téléfilm, une série animée traduite en plus de 40 langues et un film réalisant 10,2 millions de dollars de recettes dans le monde), la société toulousaine avait essuyé "un vrai échec" avec son deuxième long métrage, "Terra Willy", qui n'a convaincu que 130.000 spectateurs français dans les salles obscures en 2019. Alors forcément, avant la sortie au cinéma le 11 août dernier de la dernière création originale du studio, "Pil", l'entrepreneur ne se risquait pas à des prévisions trop optimistes, dans un contexte de réouverture des salles de cinéma post-Covid difficile.

Lire aussi 5 mnTAT Productions veut retrouver le goût du succès avec le long-métrage Pil

Avec un coût avoisinant les huit millions d'euros, le film d'animation inspiré de décors occitans était attendu au tournant par ses partenaires et plus globalement par l'industrie cinématographique, mais aussi par la presse et le grand public. La réputation du studio toulousain, qui vient d'être récompensé "Producteur européen de l'année" au Cartoon Forum 2021, aurait pu pâtir d'une nouvelle dégringolade au box office. C'est finalement l'inverse qui s'est produit.

Lire aussi 4 mnTAT productions veut entrer dans le top 5 mondial des studios d'animation indépendants

Jusqu'à 450.000 entrées en France ?

tat-productions-pil

Le film d'animation produit à Toulouse enregistre un score supérieur à ses concurrents équivalents dans un contexte difficile (crédits : TAT Productions).

Avec le franchissement du cap des 400.000 entrées enregistrées en France la semaine du 06 au 13 octobre, l'héroïne anticonformiste Pil est parvenue à "limiter les dégâts" selon le dirigeant.

"Ce ne sont pas les chiffres que l'on aurait aimé atteindre dans un contexte normal, mais dans celui-ci, c'est une vraie victoire. Au 19 octobre, le film a attiré 425.000 spectateurs. Ce n'est pas mal, et il reste encore quelques semaines. Nous nous attendons à finir entre 430.000 et 450.000 entrées", estime Jean-François Tosti.

Celle qu'il ne faut pas appeler princesse s'est effectivement fait sa place, face aux œuvres des géants américains qui ont dégainé "La Pat'Patrouille : le film" (Paramount) et "Baby Boss 2 : une affaire de famille" (Dreamworks). Entre la quatrième et la huitième semaine d'exploitation, et malgré un nombre de copies en baisse, le film a continué de réunir entre 20.000 et 25.000 curieux chaque semaine selon les chiffres publiés par CBO-Box Office. Dans un contexte de fréquentation des cinémas en deçà de la normale, ces données sont donc bien reçues par le producteur de Pil.

"Le nombre d'entrées faites hors vacances est assez impressionnant. Le film est resté pendant neuf semaines dans le Top 20 au Boxoffice, ce qui est relativement un exploit. Je me dis que le film a plu, puisqu'il a continué à être très régulier sur son nombre d'entrées", analyse Jean-François Tosti.

Un constat national qui s'applique particulièrement à Toulouse, où les distributeurs et les spectateurs ont soutenu la sortie au cinéma de l'œuvre locale.

Bien que déficitaire, le film "reste un succès", notamment à Toulouse

tat-productions-pil-2

Malgré des scores honorables, particulièrement dans la Ville rose, le film est pour l'instant déficitaire (crédits : TAT Productions).

Le cofondateur de TAT Productions se réjouit effectivement de constater que les exploitants de films de la Ville rose ont "joué le jeu" en conservant le film à l'affiche même lorsqu'il subissait des épisodes de ventes en berne à la billetterie.

"Je pense que c'est clairement lié au fait que l'on soit de Toulouse. Et vu qu'il y avait également un peu plus d'entrées dans les salles toulousaines qu'ailleurs, sans que cela soit exceptionnel, cela a renforcé le maintien du film dans les cinémas occitans. Depuis la rentrée, Toulouse est l'une des rares villes où 'Pil' a fait plus d'entrées que ses deux concurrents américains. Je pense même que c'est la seule ville en France où c'est arrivé", révèle l'entrepreneur à La Tribune.

Des indicateurs forcément très bien perçus par TAT Productions et ses partenaires, notamment le distributeur du film. À ce sujet, Jean-François Tosti considère que SND (groupe M6), a réussi le pari qui lui avait été confié de faire exister l'œuvre au milieu de nombreuses sorties.

Les critiques du public et de la presse, globalement positives, ont elles aussi participé au bouche-à-oreilles et renforcé le sentiment du cofondateur du studio que le film avait un potentiel plus fort que ce qu'il n'a réalisé. Car si en interne, l'équipe du film savoure des scores qui en font rougir d'autres, le chef d'entreprise reconnaît tout de même "un semi-succès" teinté d'amertume, la production n'étant pas encore parvenue à remplir son objectif financier.

« Économiquement, cela ne suffit pas à ce que le film soit rentable. »

Jean-François Tosti, confondateur de TAT Productions

Mais Pil n'a pas dit son dernier mot, et l'aventurière pourrait encore inverser la tendance à l'international.

L'étranger comme voie de rentabilisation ?

tat-productions-pil-3

À l'international, le film d'animation a été acheté par des distributeurs traditionnels et des services de SVOD (crédits : TAT Productions).

Le film s'est effectivement vendu dans une soixantaine de pays, mais seulement la moitié de ses acheteurs le sortira dans les salles obscures. Soit la concurrence est trop rude, soit les acquéreurs sont des acteurs de la SVOD qui ont fait des plus gros chèques que les distributeurs traditionnels. C'est le cas de SkyTV, qui promouvra et diffusera l'animé sur sa plateforme en Angleterre, en Allemagne et en Italie.

"Nous pouvons être gagnants sur le film grâce à un succès à l'international, tout en essuyant des pertes en France. La difficulté dans ce contexte, c'est que le marché international est très ralenti et que les films se sont beaucoup moins bien vendus. On est sur des ordres de vente deux fois inférieurs à ce que l'on attendait. On part quand même sur l'idée que le film sera déficitaire, même si l'on est pas à l'abris d'une bonne surprise", fait savoir Jean-François Tosti.

Si une première sortie à l'international est prévue le 16 décembre à Singapour, le gros de l'exploitation du film à l'étranger se fera en 2022. Il faudra donc attendre ces résultats avant de pouvoir parler d'un volume 2 des aventures de Pil, au même titre que "Les As de la Jungle".

À savoir


  • Le troisième long-métrage de TAT Productions devrait rester en salles au moins jusqu'à la fin du mois d'octobre, et sera ensuite disponible en VOD le 11 décembre, puis en DVD le 15 du même mois. Canal+ devrait diffuser le film d'animation avant l'été sur son antenne cryptée, tandis que France Télévisions le mettra à l'antenne en 2023. Le studio toulousain se prépare désormais à la sortie de deux productions pleines de promesses : « Argonautes » en 2022, et « Les as de la jungle 2 » en 2023.

8 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.