Le Conseil régional va investir 33 M€ pour la robotisation des entreprises

 |   |  513  mots
© photo Rémi Benoit
© photo Rémi Benoit
Le Conseil régional de Midi-Pyrénées votera le 29 octobre prochain, lors de son assemblée plénière, un plan "Usine du futur" doté d'une enveloppe de 33 M€. L'annonce a été faite ce mardi par le conseiller régional Didier Cujives, à l'occasion du Salon de l'industrie du Grand-Sud (Siane) à Toulouse.

"Le plan 'Usine du futur' permettra à la France d'être au rendez-vous de la troisième révolution industrielle et d'atteindre le top 5 des nations leaders dans le secteur de la robotique d'ici 2020". Lors de l'inauguration du 10e Salon des partenaires de l'industrie du Grand sud (Siane), à Toulouse, le préfet de la région Midi-Pyrénées, Pascal Mailhos, a rappelé l'intérêt de développer le secteur de la robotique pour stimuler l'industrie française. L'usine du futur fait partie des 34 plans de la France industrielle lancés par le gouvernement dans le but de redynamiser le secteur de l'industrie.

Au cœur de cette dynamique, le Conseil régional lancera un appel à manifestation d'intérêts dès le 29 octobre. L'objectif ? Débloquer un fond de 33 M€ à destination d'une centaine de PME et d'ETI de la région qui souhaitent moderniser leur outil de production ou préparer l'usine de demain. "Cette démarche s'inscrit également dans le cadre du dispositif régional 'croissance PME' lancé en 2012", rappelle le conseiller régional Didier Cujives, représentant le président du Conseil régional, Martin Malvy, en déplacement en Chine.

Un quadruple objectif

Le Conseil régional compte intensifier les contrats d'appui PME / Région qui permettent déjà aux entreprises d'investir, et le fera au travers de quatre volets :

- la robotisation / automatisation de la production industrielle

- l'optimisation de la productivité via le numérique

- la formation et la création d'emploi

- le respect de l'environnement

Focalisé sur la robotisation du secteur industriel, le nouveau dispositif régional compte appuyer les entreprises les plus innovantes : "L'acquisition des machine-robots des entreprises pourra être financée par le Conseil régional à hauteur de 30% via les contrats d'appuis". Par ailleurs, encore en chantier, l'appel à projets "DigiFab" aura pour but de" favoriser la robotisation industrielle des PME de la région", annonce Didier Cujives.

La robotique comme enjeu d'avenir

"Le poids des nouvelles technologies dans le secteur industriel devrait représenter entre 11 000 et 26 000 Mds € de valeur à l'échelle mondiale dès 2025", a tenu a rappeler Alain Di Crescenzo. Avant de les encourager à l'automatisation de leurs activités, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Toulouse a cité les entreprises Actia et Continental comme exemples "d'espoir et de réussite" dans le secteur de l'automobile. La vice-présidente de Toulouse Métropole chargée du développement économique, Dominique Faure, a quant à elle rappelé l'intérêt de relancer l'emploi industriel en Midi-Pyrénées : "Sur notre territoire, la création d'un emploi direct dans l'industrie implique la création de 7 nouveaux emplois en Midi-Pyrénées".

En savoir plus :

Quelques 150 robots industriels spécialisés dans les secteurs aussi variés que l'agroalimentaire, la santé, le textile ou la mécanique, sont exposés à l'occasion de ce 10e salon des Partenaires de l'industrie du Grand Sud organisé par la CCI de Toulouse et Midi-Pyrénées Innovation. Leur valeur globale est estimée à 20 M€. 700 exposants sont présents cette année pour quelques 4 500 visiteurs attendus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :