Chimie verte : deux startups toulousaines cherchent des alternatives au pétrole

 |   |  675  mots
La société Pili a mis au point un colorant bleu produit par des micro-organismes.
La société Pili a mis au point un colorant bleu produit par des micro-organismes. (Crédits : Reuters)
À la recherche d'alternatives au pétrole dans la chimie, deux jeunes sociétés toulousaines, hébergées au sein de Toulouse White Biotechnology, se sont positionnées sur le carbone d'origine renouvelable. La startup Enobraq planche sur une levure de boulanger où le CO2 remplace le sucre. De son côté, la société Pili a mis au point un colorant bleu produit par des micro-organismes.

"99% des colorants dans le monde sont issus du pétrole. Il s'agit d'un procédé polluant et comme l'Europe a imposé des normes environnementales, les usines ont été délocalisées au Moyen-Orient ou...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :