Les quatre innovations à retenir du Fablab Festival de Toulouse

 |   |  712  mots
Ce sont près de 150 ateliers de fabrication numériques qui étaient présents sous le halle d'Artilect.
Ce sont près de 150 ateliers de fabrication numériques qui étaient présents sous le halle d'Artilect. (Crédits : Rémi Benoit)
Près de 10 000 personnes ont participé au Fablab Festival de Toulouse qui a réuni pendant quatre jours 150 ateliers de fabrication numérique venus du monde entier. Entre drones biodégradables, robots et habitats modulables, tour d'horizon des innovations qui ont retenu notre attention.

Nouveau succès pour le FabLab Festival de Toulouse. Pour sa 7e édition, la manifestation a enregistré 9 000 entrées visiteurs du 11 au 14 mai. Pendant quatre jours, ce sont près de 150 ateliers de fabrication numériques qui étaient présents sous la halle d'Artilect.

fablab festival

Un FabLab de Dakar était présent à Toulouse (Crédit : Rémi Benoit).

On comptait 20 fablabs européens (en provenance d'Allemagne, Suisse, Croatie, Belgique, Angleterre, Italie, Pays-Bas, Ukraine, Espagne et Grèce) mais aussi une dizaine de fablabs africains, deux asiatiques et deux américains. Petit tour d'horizon en images des innovations marquantes présentées lors du festival.

L'innovation au service du handicap

fablab festival

Des prothèses et d'autres objets adaptés aux personnes handicapées sont en développement en France (Crédit : Rémi Benoit).

Et si la fabrication numérique permettait d'améliorer la vie des personnes handicapées ? C'est le pari fait par Nicolas Huchet. Amputé suite à un accident de travail, il a créé lui même à partir d'une imprimante 3D un prototype de main "bionique" bon marché (dans le commerce, ce type de prothèse vaut 40 000 euros). Cette expérience lui a donné l'idée de créer My Human Kit, un atelier de fabrication numérique pour permettre aux personnes handicapées de concevoir elles-mêmes des objets pour améliorer leur quotidien. Au FabLab Festival était notamment exposé un fauteuil en bois à roulettes où l'enfant doit utiliser un joystick pour se déplacer.

Aux côtés de My Human Kit, l'association francilienne E-Fabrik a également présenté ses créations. Elle a ainsi mis au point une boîtier pour permettre aux personnes en fauteuil de faire plus facilement leurs courses. "Le portefeuille s'ouvre après avoir reconnu l'empreinte digitale de l'utilisateur et, en cas de problème, la personne peut envoyer un SMS à ses éducateurs pour les alerter", explique Vanessa Mignan, membre de l'association. À noter qu'à Toulouse, la startup FeelObject3D a mis au point une carte interactive pour guider les déficients visuels et faciliter leur insertion en entreprise.

Lire aussi : FeelObject 3D, la fabrication additive dans le secteur du handicap

Des drones biodégradables

fablab festival

Stand du BioFabLab d'Artilect (Crédit : Rémi Benoit).

Au FabLab de Toulouse, on planche depuis plusieurs mois sur ces biodrones, autrement dit des drones réalisés en matières organiques, en l'occurrence avec du mycélium de champignon. "Le châssis plastique d'un drone classique met plusieurs siècles à se dégrader dans la nature. Avec ce biodrone, l'empreinte écologique est réduite", expliquent les porteurs de ce projet. Les biodrones présentent un autre avantage : "De nombreux jouets pour enfant se sont révélés toxiques. Il n'y a pas de risque avec ces biodrones", explique Fabrice Galinier, membre du BioFabLab. Parmi les autres innovations présentées par le BioFabLab, on peut citer un phytotron (un frigo où l'on fait pousser des plantes) ou encore le projet de développer des fermes aquaponiques autour de Toulouse.

Lire aussi : Une dizaine de fermes aquaponiques d'ici 2018 autour de Toulouse

Un bras robotisé pour les bancs d'essais d'Airbus

fablab festival

Le bras robotisé testé par Airbus (Crédit : Rémi Benoit).

Airbus teste depuis un an et demi un bras robotisé sur l'un de ses bancs d'essais. L'engin peut appuyer sur des touches pour déclencher tout un programme de vérifications des systèmes avioniques. "Ce bras robotisé à vocation à remplacer les personnes en charge des essais la nuit. À terme, nous pourrons réaliser des vols Paris-New York de nuit pour vérifier le fonctionnement des systèmes avioniques", décrit Cédric Grandseigne, en charge de l'innovation pour les tests avioniques.

Des habitats démontables

fablab festival

Habitats démontables présentées lors de l'événement (Crédit : Rémi Benoit).

L'association toulousaine Bois&Cie a lancé un projet de construction d'habitats démontables en bois de récupération qui pourraient servir à répondre à la demande de plus en plus croissante de logements et d'hébergements d'urgence. Ce type de logement est bon marché (environ 30 000 euros). Au sud de Toulouse, l'association Emmaüs a déjà adopté un de ces logements pour héberger deux personnes.

Lire aussi : Unity Cube, l'idée de jeunes Toulousains pour aider les mal-logés

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2017 à 9:10 :
A lire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :