Égalité femmes-hommes : les journalistes d'Occitanie préparent un annuaire des expertes

 |   |  441  mots
Catherine Sanson-Stern, animatrice de la commission Femmes et Médias de l'AJT-MP
Catherine Sanson-Stern, animatrice de la commission Femmes et Médias de l'AJT-MP (Crédits : Rémi Benoit)
L'Association des journalistes de Toulouse et Midi-Pyrénées (AJT-MP) veut soutenir la visibilité des femmes spécialistes dans les médias. Avec le Club de la presse Occitanie, elle constitue une base de données qui recense les femmes susceptibles d'être interviewées par les journalistes. Entretien avec Catherine Sanson-Stern, animatrice de la commission Femmes et Médias de l'AJT-MP.

Quel est l'objectif de l'annuaire des expertes ?

On sait que les femmes sont sous-représentées dans les médias et les conférences. Elles dépassent rarement le seuil des 20 % des experts interviewés par les journalistes. Ceux-ci n'en ont d'ailleurs la plupart du temps pas conscience mais reproduisent eux-mêmes des mécanismes sexistes qui ont tendance à davantage valoriser la parole des hommes que celle des femmes. Or, les femmes sont désormais présentes dans tous les domaines d'expertise et peuvent partager leurs analyses et réactions tout autant que les hommes. Dans l'urgence, les journalistes ont aussi souvent tendance à faire appel aux mêmes experts. Notre objectif est donc de recenser ces femmes spécialistes, chercheuses, professeures, cheffes d'entreprise, etc., dont les compétences et les contacts seront présentés dans un annuaire à l'usage des journalistes.

Comment sont recensées ces expertes ?

Le travail de recensement est en cours. J'anime un groupe de journalistes, membres de l'AJT-MP et sensibilisés à une représentation équilibrée des hommes et des femmes. Les expertes sont sélectionnées en fonction de leurs diplômes, de leur contribution au débat public, de leurs publications ou de leur réputation. En acceptant de figurer dans notre annuaire, les expertes s'engagent à répondre aux demandes d'interviews. Tous les domaines nous intéressent, de l'industrie à l'agriculture ou au sport, en passant par les sciences ou le social. Les femmes qui pensent correspondre à ce profil peuvent nous écrire à ajt@ajt-mp.org.

À l'issue de ce travail de recensement, les données seront fusionnées avec celles que collecte de son côté le Club de la presse d'Occitanie à Montpellier avec qui nous menons ce travail commun. Un premier Annuaire des expertes a été publié en 2016 en Languedoc-Roussillon et nous préparons donc le premier annuaire Occitanie qui sera publié en 2018.

Dispose-t-on aujourd'hui de données précises sur les femmes dans les médias en Occitanie ?

En 2015, le Club de la presse Languedoc-Roussillon a mené une étude sur les femmes dirigeantes de médias régionaux et une autre sur la façon dont les journalistes parlent des femmes dans les médias. Nous nous apprêtons à relancer ces études en collaboration, cette fois sur le périmètre de l'Occitanie.

L'objectif de la commission Femmes et Médias est de sensibiliser notre profession aux enjeux de l'égalité femmes / hommes et à prendre notre part de responsabilité dans une représentation plus juste des deux sexes. La profession de journaliste s'est en effet beaucoup féminisée, mais les femmes sont toujours globalement sous-représentées dans les postes de direction et d'encadrement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :