Métro à Labège : Jacques Oberti, président du Sicoval, ne renonce pas au projet PLB

 |   |  301  mots
Jacques Oberti, président du Sicoval
Jacques Oberti, président du Sicoval (Crédits : Vincent Laratta)
Dans une lettre adressée au président de Toulouse Métropole, Jacques Oberti (le président du Sicoval) indique que, pour lui, le prolongement de la ligne B du métro à Labège (PLB) n’est pas enterré. "J’appelle à la poursuite du dialogue", écrit-il, alors que Jean-Luc Moudenc a décidé de stopper ce projet. Ce matin le maire de Toulouse a indiqué qu'il allait fixer une nouvelle date de rencontre avec son homologue. (Article actualisé à 16h10).

Jacques Oberti ne renonce pas au PLB. Dans un courrier envoyé au président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc, il rappelle son point de vue : le PLB est une "solution métro financée et innovante qui viendrait en amont de TAE (nom de l'éventuelle 3e ligne de métro, NDLR) et la seule qui soit cohérente et pertinente pour résoudre efficacement la question des déplacements dans l'agglomération toulousaine et faire disparaître les bouchons."

Le président du Sicoval appelle "à la poursuite du dialogue".

Soutenu par les élus d'opposition de Toulouse

Sa démarche est saluée et appuyée par les élus socialistes de la Mairie de Toulouse, qui ont donné hier (jeudi 17 mars) une conférence de presse.

"Jean-Luc Moudenc méprise le Sicoval de façon grave, commente l'ancien maire de Toulouse PS Pierre Cohen. Le Sicoval ne laisse pas tomber et je soutiens cette position."

"Le Sicoval n'est jamais allé aussi loin dans le compromis, acceptant de réduire le projet à deux stations seulement", poursuit Joël Carreiras, ancien adjoint aux Finances de Pierre Cohen. "Jean-Luc Moudenc parle de manipulation politique, mais qui fait un blocage politique si ce n'est lui ?"

La réponse de Jean-Luc Moudenc

Ce matin avant le conseil municipal, Jean-Luc Moudenc a réagi au courrier de Jacques Oberti :

"Je suis heureux que Jacques Oberti souhaite reprendre la discussion. On va fixer une nouvelle date de rencontre. Mais ce n'est pas à lui seul de fixer l'ordre du jour, sinon ce n'est pas une discussion. Ce qui est positif dans la lettre du Sicoval, c'est qu'il réaffirme qu'il est d'accord pour que Labège soit desservie par la 3e ligne".

Découvrez l'intégralité du courrier de Jaques Oberti à Jean-Luc Moudenc :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/03/2016 à 17:50 :
JL Moudenc ne prends pas au sérieux le Sicoval. Leur réaction, que le Sicoval "est d'accord pour que Labège soit desservie par la 3e ligne", montre qu'il n'a pas lu plus loin que la 1ère ligne. Sinon ou dans la lettre parle-t-on de cela?
a écrit le 18/03/2016 à 14:28 :
pardon juillet 2015
a écrit le 18/03/2016 à 14:27 :
Si on veut m'écouter une 2 âme fois cela sera avec plaisir je suis contre le PLB et j'argumenterai sans polémique ni politique politicienne ,merci pour m'avoir ouvert vos colonnes en juillet 2014

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :