Open data et fibre optique : la Haute-Garonne lance sa stratégie numérique

Développement du haut débit et portail open data, le Conseil départemental de la Haute-Garonne multiplie les actions en faveur du numérique. L'objectif affiché est de connecter l'ensemble des habitants et d'offrir davantage de transparence sur les actions du Département.

3 mn

Le Département veut connecter l'ensemble des habitants
Le Département veut connecter l'ensemble des habitants (Crédits : Rémi Benoit)

En novembre dernier, le gouvernement a publié une liste des 238 communes qui n'ont pas accès à la téléphonie et à l'internet mobile. Il existe une petite dizaine de ces "zones blanches" en Haute-Garonne : Latoue, Montberaud, Payssous, Herran, Saint-Pé-d'Ardet, Frontignan-de-Comminges, Antichan-de-Frontignes et Caubous. Autant de communes que le Département de la Haute-Garonne a décidé de connecter au réseau très haut débit au travers de son Schéma directeur d'aménagement numérique (Sdan) sur 15 ans.

À terme, dans 15 à 20 ans, le Conseil départemental souhaite ainsi équiper de la fibre optique l'ensemble des habitants de la Haute-Garonne, afin de remplacer le réseau actuel.

"D'ici à 2020, nous apporterons une amélioration à tous les habitants du département. L'objectif est de fournir a minima 4 Mb/s de débit via différentes technologies", précise Annie Vieu, vice-présidente de la Commission permanente, chargée de l'Innovation et du numérique.

Équiper l'ensemble des communes de la fibre optique

Cette première phase représente un investissement de 180 millions d'euros sur les cinq premières années. Au total, le déploiement de la fibre optique sur le département est estimé à 500 millions d'euros, financés par le Feder, l'État-via le Fonds pour la société numérique (FSN) -, la Région, le Département et les Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). "Dès le premier semestre, un syndicat mixte regroupant le département les EPCI sera créé afin de porter la phase opérationnelle", détaille Annie Vieu.

Le Sdan concerne 549 communes de Haute-Garonne et 500 000 habitants. "Sur la première phase, on ne pourra pas équiper la totalité des communes de la fibre, rappelle Jean-Christophe Galy, chef du service TIC au Conseil général. Le choix des secteurs équipés en fibre optique se fera en relation avec les opérateurs et chaque particulier sera libre de choisir le sien." Les secteurs proches des agglomérations ou les zones rurales denses comme le Volvestre seront privilégiés.

Un portail open data

Autre axe de développement numérique du Conseil départemental, la mise en place d'un portail Open data. Une opération qui illustre "la volonté du Département de mettre en place une démarche de dialogue citoyen", selon Annie Vieu. Une grande partie des données de l'administration seront ainsi disponibles en ligne afin de "démontrer l'importance des missions du Conseil départemental".

Le portail a été conçu de manière à être accessible au plus grand nombre avec des données proposées sous forme de tableaux ou de cartes, répartie selon des thématiques précises :  jeunesse, famille, solidarités, territoire, déplacements, culture. Il est également possible d'y accéder via des mots clés. Les données sont ainsi mises à disposition dans une logique de transparence et d'éventuelle réutilisation.

"Elles peuvent servir dans le cadre d'une application web", explique-t-on dans les services du Département, en donnant l'exemple d'une agence de tourisme qui pourrait proposer des circuits de balades en vélo clés en main à partir des données sur les pistes cyclables. Mis en ligne mi-janvier, le portail met pour l'instant 24 jeux de données à disposition des citoyens. L'objectif est d'atteindre une cinquantaine d'ici à l'été.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.