Fusion des régions : l'organisation des services de l'État est lancée

 |   |  187  mots
Les services de l'État réunis autour de Pascal Mailhos ce 6 mai 2015 à Carcassonne.
Les services de l'État réunis autour de Pascal Mailhos ce 6 mai 2015 à Carcassonne. (Crédits : DR)
Pascal Mailhos, préfet de Midi-Pyrénées et préfet préfigurateur de la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (LRMP) a réuni ce mercredi 6 mai l'ensemble des directions régionales des deux régions à Carcassonne. Il a également rencontré les organisations syndicales. Objectif : commencer à organiser les services de l'État sur le nouveau territoire.

Le travail sur l'organisation des services de l'État dans la future région LRMP est lancé. La première réunion des chefs de services des deux régions a eu lieu ce mercredi 6 mai à Carcassonne (Aude). Autour de Pascal Mailhos, préfet préfigurateur, étaient réunis le préfet du Languedoc-Roussillon, les directeurs des directions régionales (DRFIP, DIRECCTE, DRAAF, DREAL, DRJSC et DRAC), les rectrices et les directrices générales des agences régionales de Santé des deux régions.

Cette réunion a permis de faire un point sur la méthode et de lancer les travaux de préfiguration. Elle s'est ensuite poursuivie par un dialogue avec les organisations syndicales.


Alors que les inquiétudes sont de plus en plus grandes du côté de Montpellier (les élus craignant que toutes les directions régionales ne soient relocalisées à Toulouse), le préfet a pour mission de proposer une organisation des services de l'État sur le nouveau territoire.

Il doit transmettre son projet de réorganisation des services régionaux de l'État au gouvernement d'ici le 30 juin prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2015 à 10:37 :
Un beau plateau , combien sa coûte sur dix ans .
a écrit le 07/05/2015 à 8:47 :
Quand on parle "organisation", on peut s'attendre a une demande d'autorisation auprès de la commission de Bruxelles!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :