"Je me battrai pour que l'hôtel de Région soit à Montpellier"

 |   |  287  mots
Damien Alary veut une fusion d'égal à égal
Damien Alary veut une fusion d'égal à égal (Crédits : Rémi Benoit)
Offensive. C'est l'attitude adoptée par Damien Alary et Philippe Saurel à quelques semaines de l'annonce de l'organisation de la nouvelle grande région. Ils ont posé leurs conditions : la fusion devra se faire d'égal à égal. Le président du Conseil régional de Languedoc-Roussillon et le maire de Montpellier veulent peser dans le débat. Le 4 mai, à l'occasion des 1ères rencontres de la nouvelle région organisées à Montpellier par Objectif Languedoc-Roussillon et La Tribune-Objectif News, ils ont fait entendre leur voix devant un parterre de décideurs et d'élus des deux territoires.

"Il nous faut des preuves d'amour"

"M. le préfet préfigurateur, vous nous avez fait une belle déclaration d'amour de ce que pourrait être une grande région, mais il nous faut aussi des preuves...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :