Municipales : Nadia Pellefigue dévoile sa liste

 |   |  527  mots
La candidate Nadia Pellefigue a dévoilé sa liste vendredi 10 janvier.
La candidate Nadia Pellefigue a dévoilé sa liste vendredi 10 janvier. (Crédits : Rémi Benoit)
Candidate dans la course au Capitole sous la bannière UNE-PS-PC-PRG, Nadia Pellefigue a présenté l'ensemble de sa liste pour les élections municipales vendredi 10 janvier. Devant ses colistiers, celle qui est actuellement vice-présidente de la Région Occitanie a tenu à rappeler sa position favorable à la 3ème ligne de métro, défendue par le maire sortant et son adversaire, Jean-Luc Moudenc.

À près de deux mois des prochaines élections municipales, Nadia Pellefigue a présenté vendredi 10 janvier les colistiers de sa liste "Une Nouvelle Énergie pour Toulouse", pour tenter de s'installer au Capitole le 23 mars prochain. Composée de 36 femmes et 35 hommes, celle-ci affiche une moyenne d'âge de 47 ans.

"Nous faisons le pari de fédérer des forces citoyennes engagées dans des partis politiques et des Toulousains qui œuvrent au quotidien pour leur ville. Par ailleurs, en plus d'avoir une moyenne d'âge représentative de la population, nous avons été vigilants à représenter l'ensemble des quartiers de Toulouse", commente Nadia Pellefigue.

On y retrouve en seconde position le chef d'entreprise toulousain Michel Lacroix, qui n'est autre que le frère aîné de Didier Lacroix, le président du Stade Toulousain. Celui-ci est non encarté à un parti politique, tout comme la numéro 3 de la liste, Régine Lange, présentée en tant que consultante en environnement, mais ancienne du PS. Derrière ce binôme, le sénateur du PS Claude Raynal est en 4ème position, suivi de la présidente du conseil d'administration du Creps de Toulouse Sandra Forgues. Vient après, 6ème, le chef de file du PCF 31 Pierre Lacaze, juste devant sa directrice de campagne Carole Maurage et l'élu d'opposition PS au Conseil municipal François Briançon, pour ne citer qu'eux.

Ségolène Royal apporte son soutien

Dans son ensemble, la liste portée par Nadia Pellefigue est composée à 50% de colistiers issus de la société civile et apportés par son mouvement UNE. La seconde moitié est complétée par les partis politiques qui la soutiennent, à savoir le PS (26 colistiers + la tête de liste), le PC (5 colistiers) et le PRG (3).

Nadia Pellefigue

"Nous avons ainsi le rassemblement très large de la gauche, mais nous aurions aimé avoir un rassemblement plus large encore. Nous avons tenu ouverte notre liste jusqu'à ce jour", assure Nadia Pellefigue.

Dernièrement, la vice-présidente de la Région Occitanie a de plus enregistré un nouveau soutien politique en la personne de Ségolène Royal, ancienne ministre. Cette dernière va d'ailleurs officiellement apporter son soutien à la candidate lors d'une visite à Toulouse, samedi 11 janvier.

Pour la 3ème ligne de métro

Après avoir présenté son projet avant Noël lors de multiples prises de parole devant la presse, Nadia Pellefigue s'est contentée cette fois-ci de présenter sa liste tout en expliquant néanmoins qu'elle était pour le maintien du projet de 3ème ligne de métro.

"Nous défendons la 3ème ligne de métro, alors certains doivent arrêter de faire passer ces élections municipales comme un référendum pour ou contre la troisième ligne de métro. Ceux qui le font sont les mêmes qui n'ont pas compris les Toulousains et leurs besoins ces six dernières années", attaque la candidate socialiste.

Reste maintenant à savoir ce qu'elle entend par "défendre" la future ligne TAE qui ira de Colomiers à Labège. Un maintien du projet en l'état ou un phasage pour un financement dans le temps étalé ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :