Le juge des référés autorise l'UMP à changer de nom

 |   |  72  mots
Saisi en urgence, le tribunal des référés de Paris a jugé légal ce mardi 26 mai, "Les Républicains", le nouveau nom voulu par Nicolas Sarkosy pour l'UMP.

Selon la justice, le "trouble manifestement illicite" et le "dommage imminent" invoqués par des associations, des partis de gauche et près de 140 particuliers ne sont pas démontrés. Les plaignants pourraient faire appel et engager une action sur le fond.

Les militants UMP pourront voter pour ou contre cette appellation à la veille du congrès du 30 mai. Jean-Luc Moudenc votera de son côté contre ce changement de nom.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :