Les Républicains, le nouveau nom de l'UMP attaqué en justice

 |   |  228  mots
(Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)
Le futur nom de l'UMP, les Républicains, va être attaqué en justice par un collectif représenté par l'avocat toulousain Christophe Lèguevaques.

Les Républicains, le nouveau nom de l'UMP, fait polémique. À l'initiative de plusieurs "personnalités intellectuelles de la société civile" et "d'anciens ministres", regroupés sous le nom de "Nous sommes les républicains", une action en justice a été lancée pour "obtenir la nullité de la marque 'Les Républicains'", déposée à l'Inpi.

"La République n'appartient à personne", explique l'avocat toulousain inscrit au barreau de Paris Christophe Lèguevaques, qui représente les requérants. "Aucun parti ne peut s'arroger le monopole de l'appellation qui est notre patrimoine commun."

Outre la polémique d'ordre politique, le dépôt de cette marque pose un problème en droit, selon l'avocat. "Une marque ne peut pas être descriptive. Je ne peux pas déposer 'Les Avocats' car je ne suis pas le seul. Même chose pour les Républicains car les Républicains sont l'ensemble des Françaises et des Français attachés à la forme républicaine et démocratique."

La procédure sera initiée le mardi 5 mai 2015, soit le jour même du bureau politique de l'UMP qui comptait adopter cette nouvelle appellation lors du congrès du 30 mai.

À cette "date anniversaire des États généraux de 1789" - tout un symbole -, les noms des requérants seront révélés. Ils seraient une quinzaine pour le moment.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2015 à 10:06 :
Les sarkozistes déshonorent le gaullisme cf. l’analyse de François Asselineau -L’histoire vraie : il y a 50 ans, le 6 juin 1964, Charles de Gaulle refusait de commémorer «le débarquement des anglo-saxons»- sur le site de l’upr.
1964 De Gaulle : « Le débarquement du 6 juin, ç’a été l’affaire des Anglo-Saxons, d’où la France a été exclue. Ils étaient bien décidés à s’installer en France comme en territoire ennemi ! Vous voudriez que j’aille commémorer leur débarquement, alors qu’il était le prélude à une seconde occupation du pays ? Non, non ne comptez pas sur moi ! ».
Sarkozy n’est pas un gaulliste. Il est le caniche des USA : Réintégration de l’OTAN et guerre en Lybie. Il a violé l’article 3 de la constitution française pour imposer le traité de Lisbonne contre la volonté du peuple français qui a rejeté la constitution européenne en 2005.
Et maintenant, il a le culot de prendre le nom du parti des Etats-Unis responsable de guerres de civilisations !
a écrit le 17/04/2015 à 18:58 :
Les sarkozistes déshonorent le gaullisme cf. l’analyse de François Asselineau -L’histoire vraie : il y a 50 ans, le 6 juin 1964, Charles de Gaulle refusait de commémorer «le débarquement des anglo-saxons»- sur le site de l’upr.
1964 De Gaulle : « Le débarquement du 6 juin, ç’a été l’affaire des Anglo-Saxons, d’où la France a été exclue. Ils étaient bien décidés à s’installer en France comme en territoire ennemi ! Vous voudrez que j’aille commémorer leur débarquement, alors qu’il était le prélude à une seconde occupation du pays ? Non, non ne comptez pas sur moi ! ».
Sarkozy n’est pas un gaulliste. Il est le caniche des USA : Réintégration de l’OTAN et guerre en Lybie. Il a violé l’article 3 de la constitution française pour imposer le traité de Lisbonne contre la volonté du peuple français qui a rejeté la constitution européenne en 2005.
Et maintenant, il a le culot de prendre le nom du parti des Etats-Unis responsable de guerres de civilisations !
a écrit le 17/04/2015 à 0:52 :
les U.M.P sont Républicains, et ne sont pas les seuls depuis 1789. En quoi cette Appellation a un sens bien spécifique et exclusif pour le Centre-Droit. Le P.S, l'U.D.I, les Radicaux, sont Les Républicains.
a écrit le 17/04/2015 à 0:04 :
Nous vivons en République et je ne vois pas de quelle droit certains s'approprient ce terme contre les autres Quid des Socialistes et des UMP .
a écrit le 16/04/2015 à 23:26 :
C'est formidable, l'Etat va faire grossir les entreprises! et surtout les faillites. Les républicains, c'est pour une réforme du point d'indice pour les jeunes ou pour les corporations à 1 euro cotisé, 3 de pension alors que les salariés sont en précarité?
a écrit le 16/04/2015 à 23:09 :
Et pourquoi pas les pré-retraités à la tournée des popotes gratuites dans l'ombre du maréchal. Pour l'assistance, quelle est la définition?
La haut sur la montagne pire ânée ène, il est un un beau chat laid... moche et méchant.
a écrit le 16/04/2015 à 22:48 :
Ne devrait-on pas dire républi cains ? A quand les républi cains sociaux ? L’Europe c’est le vieillissement et la croissance molle… et le chômage des jeunes. On fait des bac+5 taille haies en emploi hebdomadaire et des maquilleurs à 1900 net, est-ce du maquillage comptable, des rides, ou bien des bleus dans le Nord ? On nous sert l’Europe à la croissance en microns, les relances bulles alors qu’on parle subprime automobile et dettes étudiantes, certains candidats républi cains auraient des dettes d’études jusqu’à 45 ans, on n’est pas dans l’establichment. On fait dans les hussardes directeurs piedophiles, l’Europe au terrorisme d’Etat sous jacent qui maiprise les sites toyens et les re liges. N’aurait-on pas un complot pipo fisco pour ratiboiser la société et mener la population en bateau ? Aux régionales aura-t-on une relance des diplômés en maquillage facial ? Chantera-t-on Maréchal nous voilà sur une terre pas mytho?
a écrit le 16/04/2015 à 22:05 :
Moi je suis républicain mais jamais ump. Alors soit il garde ump soit ils assument et s appellent les sarkozystes.
a écrit le 16/04/2015 à 21:17 :
J'ai envie de dire tout ça pour en arriver à une mauvaise copie des américains et les socialistes n'ont plus qu' à les nommer démocrates et a adopter le drapeau amerloque et nous serons le 53 ème état américain. N'IMPORTE Quoi combien de millions d'Euros pour en arriver là. Voilà ce que c'est de vouloir faire du neuf avec des vieux politiques usés par si peu de réflexion. Bruno Lemaire foutez moi ce ramassis de bulbe molle dehors prenez le pouvoir et je vous propose un nouveau nom l'UPR si cher à DE Gaulle.
Je vois déjà le nouveau nom déformé en Ripoublicain.......
a écrit le 16/04/2015 à 19:50 :
Certes, "les Mafieux" auraient été plus adapté. Eux, risquent vraiment quelque chose...
Réponse de le 16/04/2015 à 20:22 :
vous parlez des socialistes?, oui de vrais mafieux, chef : cahuzac, tireurs de caisse thevenoud, et bien d'autres oui rebaptisons ce petit parti PS en MF comme mafieux.
Réponse de le 17/04/2015 à 9:23 :
@je suisur écoute .. Mais pour 2 au PS, on en trouve 20 chez les futurs RIPOUX-BLICAINS .... Les 2 PS ont été mis hors de nuire, les RIPOUX-BLICAINS sévissent toujours !!!!
a écrit le 16/04/2015 à 18:05 :
Donc l'UMPS appartient au passé et il va falloir parler désormais de Ripoux-blicains.
a écrit le 16/04/2015 à 18:04 :
entièrement d'accord, je salue cette démarche car effectivement "nul ne peut s'arroger le monopole de l'appellation qui est notre patrimoine commun", car cela pourrait supposer que seuls les adhérents ou sympathisants dudit parti seraient républicains, les autres ne l'étant pas; situation totalement absurde et indéfendable bien entendu.
a écrit le 16/04/2015 à 18:04 :
Penser que changer le nom du parti suffira à faire oublier leurs casseroles aux Français, prouve à quel point ils les prennent pour des veaux. A juste titre d'ailleurs peut-être...
Réponse de le 16/04/2015 à 20:25 :
Casseroles?? lesquelles?? de grâce, pas celles soulevées par le pouvoir socialiste qui à ce jour ce sont toutes avérées sans suite....pourtant le SM et son porte parole taubira font le nécessaire, mais pppppsssccccciiiittttt mais pour guerini, andrieux, etc...des VRAIES condamnations, au VRAI tribunal correctionnel.
a écrit le 16/04/2015 à 18:02 :
Les "Républicains" ?! On est censé comprendre qu'il y aurait des partis anti républicains en France ? Quelqu'un aurait tenté un coup d'Etat récemment ? En tout cas quand on voit le nombre de condamnations des élus des partis qui tiennent le pouvoir depuis plusieurs décennies, et dans quel état ils ont mis le pays, c'est plutôt risible...
Réponse de le 16/04/2015 à 21:04 :
lorsque l'on voit un gouvernement passer outre l'avis de la majorité des gens concernés et appliquer des lois ou mesures que lesdits concernés refusent, par ex. touraine et sa loi scélérate, celle-ci va passer en force n'est ce pas un début de coup d'état? la loi macron passer au 49.3 de FORCE, coup d'état, vous êtes un comique, sans doute, mais seul vous rigolez. Parlez de quel état en 3 ans d'hollande, oui allez y, ns sommes impatient de lire les propos d'un intello, pouf, pouf...
a écrit le 16/04/2015 à 16:38 :
J'adore la réflexion de PIEKOWA @piekowa :
"Devise des #Ripoublicains : « Il y a des gens si malhonnêtes que, quand ils vous serrent la main,on compte ses doigts. "
Ripoux-blicains, c'est bien pour tous les gibiers de prétoire amis proches de Sarko/Bismuth ex UMP !!!!
Réponse de le 16/04/2015 à 23:20 :
Gare aux minimoi des denfers fiscos!
En Italie on baisse de 20 milliards les impôts...
On dit républicains démocrates ou bien démocrytes?
L'Etat décrète le bonheur et l'emploi... les aides pour certains, en subventions 110 milliards, quels emplois aidés pour les diplômés? Fonctionnaire? Ponctionnaire ou bien dysfonctionnaire ou 90% cdd?
Heureusement qu'on est pas en république banane avec les motards, les petits fours (les retraités ça aimerait les petits fours à fumée?), les emb(r)assades confuses du genre dans les co(u)lisses de(s) ca(o)nnes.
La relance à la française 100 000 fonctionnaires 500 000 chômeurs... l'Etat crée l'emploi!
Réponse de le 17/04/2015 à 9:20 :
Des policiers, des instit ou professeurs et des soignants pour l'hôpital ... alors c'est bien !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :