Pierre Ricordeau nouveau directeur de l'ARS Occitanie

 |   |  222  mots
Il est celui qui va désormais incarner la politique santé de l'État en Occitanie.
Il est celui qui va désormais incarner la politique santé de l'État en Occitanie. (Crédits : DR)
L'Agence régionale de santé va accueillir un nouveau directeur général en la personne de Pierre Ricordeau. Il succèdera ainsi à Monique Cavalier à partir du 5 novembre 2018. Auparavant, il était notamment secrétaire général des ministères chargés des Affaires sociales, spécialiste des questions médico-sociales.

Du changement va intervenir au sein de l'organigramme de l'Agence régionale de santé d'Occitanie (ARS). L'organisme, qui a notamment pour mission de mettre en œuvre la politique santé définie par l'État, va accueillir Pierre Ricordeau pour prendre la fonction de directeur général de l'institution. Il a été nommé au cours du Conseil des ministres du 24 octobre, sur proposition de la ministre des solidarités et de la Santé, Agnès Buzin. Le futur dirigeant prendra ses nouvelles fonctions le 5 novembre.

Diplôme de l'ENA, Pierre Ricordeau exerçait jusqu'à présent la fonction d'inspecteur à  l'Inspection générale des affaires sociales (Igas). Auparavant, il a occupé plusieurs postes de direction au sein de la Sécurité sociale. Il a notamment été directeur général de l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale entre 2007 et 2013, avant d'être le secrétaire général des ministères chargés des Affaires sociales (2014- 2018).

L'homme de 53 ans va ainsi succéder à Monique Cavalier, en poste depuis janvier 2016. Déjà directrice de l'agence de l'ex-région Midi-Pyrénées, elle a assuré la fusion avec l'ARS Languedoc-Roussillon en parallèle de la réforme territoriale exigée par la loi NOTRe. Elle a notamment précisé auprès du journal Midi Libre qu'elle quittait son poste à sa demande.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :