Le Club Midi-Pyrénées Afrique lancé

 |   |  458  mots
La Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse (CCIT) lance officiellement ce mardi soir son Club Midi-Pyrénées Afrique. Après avoir adhéré à la Conférence permanente des chambres consulaires africaines (CPCCAF) et, récemment, au Conseil Français des Investisseurs en Afrique (CIAN), la CCIT renforce un peu plus ses opérations à destination du continent africain en mettant à disposition de ses adhérents de nouveaux outils pour s'y implanter. S'il en fallait un pour présider ce Club Midi-Pyrénées Afrique, ce ne pouvait être que lui.

La Chambre de commerce et d'industrie de Toulouse (CCIT) lance officiellement ce mardi soir son Club Midi-Pyrénées Afrique. Après avoir adhéré à la Conférence permanente des chambres consulaires africaines (CPCCAF) et, récemment, au Conseil Français des Investisseurs en Afrique (CIAN), la CCIT renforce un peu plus ses opérations à destination du continent africain en mettant à disposition de ses adhérents de nouveaux outils pour s'y implanter.

S'il en fallait un pour présider ce Club Midi-Pyrénées Afrique, ce ne pouvait être que lui. Gérard Baylé, PDG de Tridem Pharma, travaille en effet depuis plus de 20 ans sur la quasi totalité du continent africain et y réalise plus de 98 % de son chiffre d'affaires. C'est en partie sous son impulsion qu'est né le club. Ce passionné de l'Afrique regrette en effet que « l'image renvoyé par ce continent soit bien loin de la réalité. Ce n'est pas un territoire qui se meurt, bien au contraire. Le FMI y prévoit un taux de croissance de 4,7% en 2010, ce n'est pas rien ! L'Afrique est à mon sens une terre d'opportunités pour les entreprises françaises qui pourront y trouver un modèle francophone et francophile facilement compréhensible. »

Avec le Club Midi-Pyrénées Afrique, la CCIT offre la possibilité à ses adhérents de bénéficier à la fois du réseau consulaire africain (60 chambres de commerce et d'industrie rassemblées au sein de la CPCCAF) et de celui du Conseil Français des Investisseurs en Afrique (CIAN) composé d'entreprises déjà implantées en Afrique telles que Total, Air Liquide ou encore Accor.

Un double réseau qui doit, selon Gérard Baylé, faciliter les déplacements et la mise en relation avec les interlocuteurs appropriés, encourager les partenariats et les joint-venture et surtout, changer l'image déplorable qu'a actuellement l'Afrique auprès de très nombreux entrepreneurs. « L'idée que tout en Afrique est compliqué, que les paiements sont aléatoires, que la sécurité y est minimale, est fausse. C'est un continent très en demande de relations commerciales et qui n'est pas plus difficile que l'Asie par exemple » ajoute-t-il.

Si aucune opération n'est encore programmée, le Club Midi-Pyrénées Afrique devrait organiser la réception de délégations africaines ainsi que des missions sur place. Une trentaine d'entreprises se sont déjà montrées intéressées et seront présentes lors du lancement du club ce mardi soir. Elles devront débourser 100 euros pour y adhérer, une somme « symbolique mais qui favorisera l'implication » conclut Gérard Baylé.

Marie Grivot

En savoir plus :
- www.toulouse.cci.fr

En photo : Gérard Baylé, président du Club Midi-Pyrénées Afrique (© Rémi Benoit)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :