Après les inondations, OgoXe veut lever un million d’euros pour détecter les feux de forêt

 |  | 728 mots
Lecture 4 min.
Guillaume Delai a imaginé un boîtier pour surveiller les inondations. Son petit frère, dédié aux feux de forêt devrait bientôt voir le jour.
Guillaume Delai a imaginé un boîtier pour surveiller les inondations. Son petit frère, dédié aux feux de forêt devrait bientôt voir le jour. (Crédits : Max Payrau)
Après la réussite de son dispositif permettant de détecter d’éventuelles inondations, la startup OgoXe créée en 2015 poursuit son développement. L’entreprise des Hautes-Pyrénées envisage de s’étendre au-delà du Sud-ouest et d'enrichir son offre en travaillant sur un produit qui pourrait détecter des feux de forêt. Pour y parvenir, elle a lancé une levée de fonds avec pour objectif de récolter près d’un million d’euros. Dans un entretien accordé à La Tribune, le CEO, Guillaume Delai, expose l’avenir d’OgoXe.

La Tribune : Vous avez lancé en 2015 votre entreprise OgoXe, qui commercialise un boîtier connecté pour permettre aux habitants de suivre en temps réel la montée des eaux. Après cinq ans d'existence, quel bilan tirez-vous de votre développement ?

Guillaume Delai : Les résultats sont plutôt positifs. Aujourd'hui, notre produit est utilisé par environ une centaine de collectivités locales du Sud-ouest. De plus, nous avons été reconnus en 2018 comme faisant partie des 500 premières entreprises qui font changer le monde, d'après la Fondation Solar Impulse. Le ministère de la Transition écologique nous a également attribué le label Green Tech Verte en 2019.

Lire aussi : Une startup pyrénéenne invente un boîtier connecté pour surveiller les crues

Les inondations sont de plus en plus fréquentes en France, un phénomène qui pourrait soutenir...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :