Le Toulousain Dr. Jonquille et Mr. Ail veut dépoussiérer le jardinage

 |   |  639  mots
Depuis sa création, l'entreprise a vendu quelques 8 000 sachets de graines.
Depuis sa création, l'entreprise a vendu quelques 8 000 sachets de graines. (Crédits : DR)
Le jardinage est compliqué et n’est pas à la portée de tous ? Pas forcément pour Dr. Jonquille & Mr. Ail. Cette entreprise toulousaine propose des paquets de graines bio ainsi que des kits de jardinage afin de cultiver soi-même légumes, fruits, fleurs pour les abeilles et autres plantes aromatiques. Durant cette période, elle continue à expédier des commandes. Fondée en 2019, la jeune société s’apprête à lancer une application gratuite afin d’accompagner et éduquer un maximum de personnes à ce loisir. Présentation.

Redonner le goût de jardiner à tous, telle est l'ambition de Dr. Jonquille et Mr. Ail. Fondée en février 2019, par 4 amis d'enfance Daniel, Théo, Hugo et Gaël, l'entreprise toulousaine commercialise des centaines de références de graines de semence potagères (fruits et légumes), aromatiques et de fleurs bio, toutes produites en France. Ces dernières sont à cultiver tout seul dans son jardin, son balcon ou à l'intérieur. De plus, que ce soit les emballages ou les paquets d'envoi, les produits Dr. Jonquille et Mr. Ail contiennent zéro plastique. Les packaging des sachets de graines sont issus de forêts gérées durablement.

"Nos graines de semence sont non-hybrides, reproductibles et peuvent être ressemées d'année en année. Depuis novembre 2019, nous commercialisons également des kits de jardinage, sans plastique, éco-conçus afin d'apprendre à jardiner en toute simplicité. Ils contiennent des graines certifiées bio, des pots biodégradables, des bâtonnets en bois, des livrets pour guider le client. Le tout est emballé dans un sac en coton bio. Nous avons quatre kits sur notre site internet autour des fleurs pour les abeilles, les légumes extraordinaires, les premiers semis et la permaculture", explique Gaël Brelet, cofondateur de Dr. Jonquille et Mr. Ail.

Dr. Jonquille et Mr. Ail

Les paquets de graines imaginés et conçus par l'entreprise. (Crédits : DR)

Lire aussi : Victime de son succès, "Drive tout nu" va ouvrir un second drive à Toulouse

Dr. Jonquille et Mr. Ail

Les kits de jardinage imaginés et conçus par Dr. Jonquille & Mr. Ail. (Crédits : DR)

Sous marque blanche

Vendus directement sur le site internet de Dr. Jonquille et Mr. Ail, les sachets de graines sont au prix unique de 3,20 euros. Les packs de jardinage sont eux commercialisés à 28,90 euros et 23,90 euros pour le kit spécial enfants. Depuis peu, certains produits de la marque sont distribués dans des épiceries bio de Ville rose et chez un revendeur situé en Vendée. L'entreprise qui a pour objectif d'étendre sa liste de distributeurs, en 2020, se retrouve cependant ralentie par la crise sanitaire du Covid-19.

"Nous réalisons également des sachets personnalisés sous marque blanche pour les institutions, collectivités et entreprises. Nous l'avons déjà fait pour Toulouse Métropole par exemple qui les a ensuite distribués aux habitants de certains quartiers de la ville afin de fleurir les balcons. Nous travaillons également avec des agences de communication ou encore des wedding planners."

Lire aussi : Coronavirus : "Minjat !" prise d'assaut par les clients paniqués

Une nouvelle application

Afin "d'éduquer et former" plus de personnes au jardinage, la jeune entreprise va proposer, dés cette semaine, une application éponyme, où figureront des tutoriels vidéo de jardinage, des solutions naturelles contre les maladies, etc. Entièrement gratuite, elle contiendra des "stories" qui montrerons comment semer une graine en quatre étapes par exemple ou encore comment planter, entretenir et récolter une plante potagère.

Aujourd'hui, seuls les quatre fondateurs travaillent au développement de l'entreprise. Ces derniers vont renforcer leur équipe en recrutant, dès cette année, un à deux employés. En tout, Dr. Jonquille et Mr. Ail a vendu quelques 8 000 sachets de graines et près de 700 kits de jardinage en 2019.

Installée dans l'espace de coworking Ô Local, à Toulouse, la jeune pousse a réalisé un chiffre d'affaires de 35 000 euros pour sa première année d'activité. Pour l'exercice 2020, elle a pour objectif de passer la barre des 100 000 euros.

"Notre objectif est de redynamiser et dépoussiérer le monde du jardinage aux yeux de certains. Il y a moyen de convertir pas mal de personnes. Les plantes dans le jardin, le balcon ou dans la maison font du bien", conclut Gaël Brelet.

Lire aussi : Alimentation : Hoope veut séduire la France avec ses produits à la spiruline

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :