À Toulouse, les victimes d'AVC se rééduquent grâce au logiciel de réalité virtuelle Covirtua

 |   |  837  mots
Une patiente s'entraîne à faire une liste de courses via le logiciel Covirtua.
Une patiente s'entraîne à faire une liste de courses via le logiciel Covirtua. (Crédits : Rémi Benoit)
La startup toulousaine Covirtua a mis au point un logiciel de réalité virtuelle qui simule des scénarios de la vie quotidienne. Les hôpitaux de Rangueil et de Lille l'ont adopté depuis quelques mois dans la rééducation des patients souffrant de troubles cognitifs avec des résultats encourageants. Reportage.

Pour Marie, c'est la deuxième séance de rééducation avec le logiciel Covirtua. Sur la tablette, elle lit les instructions de sa mission du jour. "Bonjour, je prévois un apéro pour quatre personnes. Peux-tu acheter de la charcuterie, un jus de tomate et une bouteille de vin ? Il faudrait aussi prendre les ingrédients pour faire un gâteau au yaourt", indique le message.

covirtua

Exercice sur tablette pour la patiente sous l'œil de l'ergothérapeute (Crédit : Rémi Benoit).

En cliquant sur l'onglet suivant, la patiente parcourt une série de recettes et note sur une feuille blanche sa liste de courses sous l'œil de deux ergothérapeutes qui observent sa progression. Les thérapeutes lui ont cette fois-ci rajouté une étape supplémentaire. Marie voit défiler les étagères du frigo et doit rayer de sa liste les aliments déjà disponibles. La patiente qui a été victime récemment d'un AVC éprouve encore des difficultés à faire le tri entre les informations pour ne pas oublier un ingrédient.

Un supermarché virtuel pour lutter contre les troubles cognitifs

Comme elle, une dizaine de victimes d'AVC suivis par l'hôpital Rangueil à Toulouse expérimente depuis l'hiver 2018 le logiciel de réalité virtuelle...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :