Aéronautique : l'Isae-Supaero inaugure la plus grande soufflerie universitaire au monde

 |   |  434  mots
Laurent Joly, chef du département aérodynamique de l'Isae-Supaero fait visiter la soufflerie.
Laurent Joly, chef du département aérodynamique de l'Isae-Supaero fait visiter la soufflerie. (Crédits : Rémi Benoit)
L'école toulousaine Isae-Supaero lance au mois d'octobre les premiers essais sur sa nouvelle soufflerie aéro-acoustique dernier cri. Avec l'explosion du trafic aérien et l'arrivée de réglementations plus strictes, le secteur cherche à réduire les nuisances sonores pour les riverains des aéroports.

L'Isae-Supaéro n'est pas peu fière de sa nouvelle soufflerie. "C'est la plus grande installation aéro-acoustique universitaire au monde. Niveau taille, nous égalons celle de l'institut polytechnique VirginiaTech aux États-Unis grâce à une section de veine d'un 1m80 par 1m80. Du côté des performances, la vitesse maximum de la soufflerie est de 80 mètres par seconde, soit 10m/s de mieux que celle de Virginie. Cela nous permet de reproduire la vitesse en phase d'approche d'un avion civil", lance Laurent Joly, chef du département aérodynamique de l'établissement ce mardi 26 septembre à l'occasion de l'inauguration de l'installation.

isae soufflerie

La soufflerie servira à tester le bruit des train d'atterrissage (Crédit : Rémi Benoit).

Réduire le bruit des trains d'atterrissage des avions

Avec ce nouvel équipement (qui représente 9 millions d'euros d'investissement), l'école va engager dès le mois d'octobre des recherches pour réduire le bruit des trains d'atterrissage des avions au moment du décollage ou de l'atterrissage dans les aéroports. Et, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas le moteur qui créé le plus de nuisances sonores.

"Pour un avion long-courrier, le moteur est à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :