IXO Private Equity veut lever 50 millions d’euros pour soutenir les PME du Sud de la France

 |  | 563 mots
Lecture 3 min.
Bruno de Cambiaire et IXO Private Equity viennent de boucler un fonds de 50 millions d'euros pour les PME.
Bruno de Cambiaire et IXO Private Equity viennent de boucler un fonds de 50 millions d'euros pour les PME. (Crédits : Reuters)
Le Toulousain IXO Private Equity vient de lever 40 millions d’euros (sur un objectif de 50 millions) pour soutenir le développement de PME dans le Sud de la France. Le nouveau fonds cible de petites entreprises qui pourront bénéficier d'un soutien de deux à cinq millions d'euros. Un nouveau dispositif complémentaire d'iXO4, lancé en 2018.

En pleine crise économique, voilà un dispositif qui pourrait aider de petites entreprises du Sud de la France à sortir la tête de l'eau. IXO Private Equity a annoncé mi-décembre avoir levé 40 millions d'euros, pour soutenir la croissance de PME dans le "Grand Sud" de la France.

"L'objectif de ce premier closing est de participer à la transition de deux entreprises : l'une est à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) dans la prévention des escarres et l'autre société basée en Haute-Garonne travaille dans l'équipement des climaticiens. Il s'agit de deux PME pour lesquelles le montant investi est entre deux et cinq millions d'euros", explique Bruno de Cambiaire, président d'iXO Private Equity.

Comme les deux sociétés précédemment citées, d'autres entreprises implantées dans la moitié sud de la France pourrait bénéficier de fonds supplémentaires dans les mois à venir. En effet, depuis la mi-décembre, la société, actrice du capital investissement en région basée à Toulouse, a lancé le FPCI (fonds professionnel de capital investissement) IXO PME1.

"La levée de fonds a démarré à la sortie de la première vague de Covid en juin, raconte Bruno de Cambiaire. Nous avons levé 40 millions sur les 50 de prévus. Mais devrions atteindre ce montant au premier trimestre 2021. Nous sommes intéressés pour investir dans tous les secteurs de l'économie : santé, médico-social, agroalimentaire etc... Nous ne sommes cependant pas dans l'aéronautique pour le moment, un jour peut-être".

D'après un communiqué d'iXO Private Equity, le fonds va prochainement boucler son troisième investissement début 2021. Ainsi, ce sont plus de 12 millions d'euros qui auront déjà été mis à disposition de PME régionales. Au total, l'investisseur envisage de s'introduire au cœur de "quatre ou cinq projets par an sur les cinq prochaines années", d'après son président.

Lire aussi : La Région Occitanie et les banques s'associent dans Ocseed pour financer les startups

Un fonds complémentaire avec son prédécesseur

Cette levée de fonds au profit d'entreprises plus petites s'affiche comme un complément de sa grande sœur, levée fin 2018.

"La logique de ce fonds est d'être complémentaire à iXO4, un fonds de 200 millions avec lequel nous ciblons des entreprises dans lesquelles nous allons investir plus de cinq millions, détaille Bruno de Cambiaire. À travers iXO PME, il s'agit de sélectionner des bons projets, sélectionnés non pas sur la taille d'investissement, mais sur la qualité de management, la qualité du projet ou encore les perspectives de développement. C'est après avoir étudié tout cela nous décidons ou non d'investir"

Créée en 2003, iXO Private Equity est le premier acteur régional du capital investissement indépendant en France. Avec un actif sous gestion de plus de 750 millions d'euros, la société de gestion réalise principalement des opérations de capital développement et de capital transmission. Elle investit en fonds propres de deux à 30 millions d'euros par projet dans les entreprises du Grand Sud de la France. L'opportunité de rejoindre iXO Private Equity pourrait donc être à saisir du côté de certaines entreprise d'Occitanie. "Sur les 300 sociétés accompagnées depuis la création d'iXO Private Equity, plus d'un tiers d'entre-elles ont ainsi déployé des stratégies de croissance", précise le communiqué de l'investisseur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :