Happy Driver invente une conciergerie automobile pour les entreprises

 |   |  915  mots
Happy Driver propose aux entreprises un service de conciergerie automobile.
Happy Driver propose aux entreprises un service de conciergerie automobile. (Crédits : <small>Reuters</small>)
(Re)lancée en début d’année, la startup toulousaine Happy Driver propose aux entreprises un service de conciergerie automobile pour entretenir à leur place une flotte de véhicules. Grâce à un boîtier électronique installé sur les voitures, HappyDriver veut aussi mieux anticiper les pannes.

Libérer les entreprises de l'entretien de leurs véhicules est la vocation de la startup toulousaine Happy driver. L'idée du projet est née d'un simple constat des concepteurs : le manque de temps des entreprises et des garages, les uns pour gérer leur flotte de véhicules, les autres pour s'occuper des clients et répondre à toutes leurs interrogations.

"Cette problématique va engendrer à long terme une détérioration de la communication entre les deux et laisser place à une absence de confiance du client. Aujourd'hui, il existe des garages et des clients qui entretiennent une relation directe. Mais il y a clairement de la méfiance de la part du client qui a du mal à trouver un interlocuteur digne de confiance pour s'occuper de son auto et lui expliquer les différentes interventions", affirme Nicolas Glaume directeur général d'Happy Driver.

De ce constat a fleuri l'idée d'une conciergerie automobile qui prend en charge de "A à Z" l'entretien des véhicules des entreprises. "Nous nous sommes dit que l'on pouvait s'intercaler dans cette relation garagiste/client et y tenir un rôle. Pour faire gagner du temps aux différents acteurs tout en instaurant un climat de confiance", raconte...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :