Le Toulousain Synapse Développement lance une alliance d'éditeurs de chatbots

 |   |  427  mots
Patrick Séguéla a repris il y a six ans la société toulousaine Synapse Développement.
Patrick Séguéla a repris il y a six ans la société toulousaine Synapse Développement. (Crédits : Synapse Développement)
Cinq éditeurs de chatbots ont décidé de se rassembler dans l'association Alliance for Open Chatbot dans le but de rendre compatibles leurs technologies. Parmi ces éditeurs, figure notamment l'entreprise toulousaine Synapse Développement. Une quinzaine d'autres éditeurs sont intéressés pour intégrer la structure.

La startup toulousaine Synapse Développement vient de participer à la création de l'association Alliance for Open Chatbot avec quatre autres éditeurs de robots conversationnels : Kwalys, Do You Dream Up, et Living Actor, installés à Paris et Kynapse basé à Levallois-Perret (92). Ce rapprochement est né de la volonté de rendre compatibles leurs robots conversationnels, plus connus sous l'appellation de chatbot.

"Nos clients sont des grands groupes, de plus de 10 000 employés, dans lesquels il y a souvent eu plusieurs initiatives pour créer des chatbots, sur des domaines très différents : par exemple pour les RH, pour accompagner les nouveaux employés, pour les clients. Les éditeurs dont les systèmes ne collaborent pas, se retrouvent donc en compétition alors qu'ils ont chacun une spécialité", explique Patrick Séguéla, directeur général de Synapse Développement.

Une interface unique pour rassurer les clients

Pour mener à bien ce projet, les entreprises rassemblées au sein de l'Alliance for Open Chatbot proposeront à leurs clients un métabot, une interface qui aura accès à tous les logiciels des membres de l'alliance. Pour Patrick Séguéla, cette initiative permet de rassurer les clients des différents éditeurs de chatbots : "ils savent que demain, ils pourront travailler avec d'autres entreprises, tout en continuant à collaborer avec nous".

Avec cinq membres sur la ligne de départ, l'Alliance for Open Chatbot devrait rapidement s'agrandir puisque d'autres éditeurs de robots conversationnels sont intéressés par ce rapprochement.

"Une quinzaine d'éditeurs de programmes demandent comment ils peuvent adhérer et une dizaine de grands groupes souhaitent être tenus au courant de l'avancée du projet", indique le dirigeant toulousain.

Synapse Développement continue de recruter

Ce rapprochement devrait ainsi contribuer à la croissance continue que connaît Synapse Développement. Depuis qu'elle a été achetée par Patrick Séguéla, il y a six ans, la société spécialisée en intelligence artificielle appliquée aux textes est passée d'un demi-million d'euros de chiffre d'affaires à un million pour l'exercice clôturé en juin 2018. Le chef d'entreprise vise entre 1,2 et 1,4 million d'euros pour l'exercice actuel qui court jusqu'en juin 2019.

"Ce rapprochement est un vecteur de croissance. Nous sentons bien que ça débloquera des situations pour nos clients", estime le chef d'entreprise.

Au cours du premier trimestre de l'année 2018, la startup qui compte actuellement une équipe de 24 personnes prévoit de recruter des ingénieurs en intelligence artificielle, un business developer et un chef de projet digital pour accompagner les clients dans la conception de leurs chatbots.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :