Synapse Développement : les "chatbots" made in Toulouse

 |  | 1119 mots
Chatbot by Synapse
"Chatbot by Synapse" (Crédits : Synapse Développement)
De plus en plus d'entreprises utilisent des robots conversationnels pour leurs services clients, ce qui n'a pas échappé à l'entreprise toulousaine Synapse Développement. Spécialisée en intelligence artificielle et en compréhension du langage depuis une vingtaine d'années, la société commercialise désormais sa propre gamme de chatbots.

L'entreprise Synapse Développement travaille depuis sa création sur le langage et l'intelligence artificielle. La société basée à Toulouse, qui proposait déjà plusieurs outils sémantiques et linguistiques comme des dictionnaires ou encore des correcteurs d'orthographe, s'est intéressée en 2016 aux chatbots. Ce terme anglophone désigne des agents conversationnels positionnés sur des messageries instantanées en tout genre, qui conversent avec un être humain grâce à leur système intelligent. Par exemple, Facebook Messenger héberge plusieurs chatbots comme ceux de Voyage SNCF qui permettent aux voyageurs de poser des questions et d'obtenir des informations post-réservation. Pour devenir un acteur majeur de ce marché, Synapse Développement a dû se démarquer et proposer une plus-value innovante pour ses robots.

Des chatbots qui s'autoprogramment

En principe, les chatbots sont configurés manuellement par des salariés qui leur indiquent quelles sont les questions auxquelles ils doivent répondre, ainsi que les réponses correspondantes. Or, Synapse Développement a mis son expertise analytique et linguistique à profit pour amener une innovation et aller au-delà des offres concurrentes actuelles.

"Nos concurrents sont généralement des pure-players qui ont entre 5 et 10 ans d'ancienneté et pour qui la vague des chatbots est arrivée au moment opportun. Les autres sont des startups...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :