Le futur quartier Toulouse Montaudran Aerospace prêt à décoller

 |   |  696  mots
Le site de Toulouse Montaudran Aerospace
Le site de Toulouse Montaudran Aerospace
Initié en 2008, le projet immobilier Toulouse Montaudran Aerospace commence à devenir concret. Après l'enquête publique, les premiers permis de construire pourraient entre déposés en fin d'année.

C'est un projet qui vient de loin. Lancée en 2008 par le maire Philippe Douste-Blazy (UMP à l'époque), la zone d'aménagement concerté Toulouse Montaudran Aerospace est en phase de décollage.

Dessiné par l'architecte David Mangin, cet espace de 56 hectares va réunir les acteurs publics et privés de l'aéronautique, du spatial et des systèmes embarqués, ainsi qu'un campus universitaire et de l'habitat. Il est composé de quatre éléments principaux :

  • La piste, sur laquelle les avions de l'Aéropostale décollaient, et qui a servi de piste d'essais pour Air France jusqu'en 2000.
  • La place centrale, qui réunira lieux culturels, commerces, services, activités tertiaires et logements.
  • Un corridor vert composé d'espaces paysagers et de terrains de sport.
  • Un campus d'innovation rassemblant des établissements scientifiques, des entreprises, des résidences universitaires et un forum.

"L'équipe de Pierre Cohen a changé le projet et a rajouté du logement. Nous avons amené quelques retouches, mais le but est le même : installer la vitrine du pôle de compétitivité Aerospace Valley, a rappelé le maire Les Républicains Jean-Luc Moudenc, lors d'une conférence de presse lundi 22 juin. Le volet science a déjà commencé avec l'espace Clément Ader et l'IRT (qui devrait être livré en 2017). Maintenant, il faut démarrer au plus vite les choses."

L'enquête publique, initiée le 10 juin, se terminera le 17 juillet prochain. En fonction de ses conclusions, l'équipe municipale espère pouvoir déposer les premiers permis en fin d'année.

Ouverture de la LMSE aux voitures

Parmi les "retouches" de la municipalité figure l'ouverture de la liaison multimodale sud-ouest (LMSE) aux véhicules. "Elle était réservée aux modes de transports doux. Après des études, nous allons la rouvrir à la circulation automobile entre l'avenue Didier Daurat à Montaudran et l'avenue Colonel Roche à Rangueil", précise Annette Laigneau, l'adjointe à l'Urbanisme.

Un passage souterrain sera construit au passage à niveau du chemin de Carrosse. Il sera suffisamment large pour pouvoir éventuellement y faire passer des véhicules légers à l'avenir. La Zac sera dotée d'un arrêt de métro dans le cadre de l'éventuelle 3e ligne de métro souhaitée par Jean-Luc Moudenc, "Toulouse Aerospace express".

Une évocation des escales de l'Aéropostale

"La qualité de la vie est en question dans ce coin de Toulouse, l'aménagement urbain est très attendu", a reconnu le maire de Toulouse. Dans ce quartier en effet, les riverains connaissent notamment de gros problèmes de stationnement.

La Zac sera traversée par un corridor vert. "Les jardins de la Ligne vont naître le long de la piste, 3,5 hectares au total qui représenteront les huit pays traversés par les avions de l'Aéropostale, explique Marie-Pierre Chaumette, la maire de quartier et adjointe aux espaces verts. Des passerelles permettront de les observer de haut, comme si on les survolait." Par ailleurs, des espaces de jeux sur le thème de l'aviation seront installés. Une stèle à la mémoire de Didier Daurat, le directeur de l'Aéropostale, sera érigée sur le site.

La piste, protégée sur certaines portions, restera dans son état actuel. "Je voulais faire pousser de l'herbe comme lorsque les avions de l'Aéropostale décollaient mais on m'a dit que c'était trop compliqué", semble regretter Jean-Luc Moudenc.

Centenaire du premier vol transatlantique

Si des événements d'étape auront lieu dans les années à venir, avec notamment l'ouverture des jardins en 2016, la Mairie a pour date butoir le 25 décembre 2018. "Cela sera le centenaire du premier vol transatlantique depuis Montaudran, a annoncé le maire de Toulouse. Nous allons essayer de faire coïncider l'ouverture de l'espace Mémoire de l'Aéropostale et de la Halle (qui doit accueillir la compagnie culturelle La Machine NDLR)."Concernant les financements pour cette dernière, les discussions sont en cours". Jean-Luc Moudenc assure avoir "trouvé feuille blanche à ce sujet" en arrivant aux responsabilités.

Toulouse Montaudran Aerospace en chiffres

56 hectares
355 000 m2 de constructions
190 000 m2 de tertiaire
50 000 m2 de recherche et d'enseignement supérieur
80 000 m2 de commerces et de services
15 000 m2 d'équipements publics
6 000 emplois attendus
1 200 logements

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/07/2015 à 8:17 :
Enqu^te publique,,

Non, à la fermeture du chemin carrosse,, Impensable, dans un quartier en plein developpement,

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :