Matériaux géosourcés : pourquoi LP Promotion entre au capital de Brique Technic Concept

Le promoteur immobilier toulousain LP Promotion vient d'annoncer une prise de participation minoritaire au capital de l'entreprise tarnaise Brique Technic Concept. Producteur reconnu d'une brique en terre crue, un matériau biosourcé, la TPE doit ainsi monter en puissance aux côtés de l'acteur toulousain en l'accompagnant sur ses divers programmes. Surtout, à l'aube de l'entrée en vigueur de la RE2020 sur les émissions de gaz à effet de serre des futurs logements, ce partenariat prend une dimension particulière et très stratégique sur plusieurs points.

5 mn

Brique Technic Concept est reconnue pour sa production de briques en terre crue.
Brique Technic Concept est reconnue pour sa production de briques en terre crue. (Crédits : E. Gay)

L'immobilier de demain est-il sur les rails ? En tout cas, le promoteur toulousain LP Promotion semble s'activer pour ne pas louper le bon train, avec une annonce pour le moins atypique dans le secteur. Le promoteur se lance dans "l'incubation", avec la décision d'une entrée au capital de la société Brique Technic Concept.

"Un accord cadre avec les entreprises innovantes, oui c'est bien, mais cette fois-ci je voulais aller plus loin avec un accompagnement sur la durée pour cette société et non pas avoir une collaboration one shot. Mais l'idée n'est pas d'intégrer BTC à LP Promotion", justifie Pierre Aoun, le directeur général du promoteur joint par La Tribune.

Malgré une prise de participation minoritaire, annoncée à 12,8% sans parler d'un siège au comité stratégique, le positionnement du Tarnais Brique Technic Concept est d'une importance majeure pour l'entreprise toulousaine. Née en 2012 du côté de Graulhet, la TPE de neuf salariés a été précurseur de l'industrialisation de la brique en terre crue et est aujourd'hui leader de la production de ce matériau.

"À l'heure du réchauffement climatique, ce matériau offre une bonne isolation thermique et phonique, permet le recyclage des matières premières, est produit sans apport de chaleur ni procédé chimique et il est 100% naturel", liste Pierre Aoun.

Une première collaboration en Gironde

Les deux entreprises occitanes sont déjà en pleine collaboration sur un premier projet d'importance. Engagé dans un programme de 111 logements du côté de Biganos (Gironde), le promoteur toulousain compte y apporter dans son élaboration 1.500 tonnes de matériaux biosourcés, dont de la brique en terre crue produite par BTC.

"Au sein de LP Promotion, nous sommes dotés d'un département R&D donc l'idée est de créer des synergies avec eux, notamment pour que nos équipes montent en compétences sur ce sujet des matériaux biosourcés. Par ailleurs, nous allons amener Brique Technic Concept dans les diverses régions où LP Promotion travaille afin d'apporter des contrats à cette entreprise et la faire grandir", ajoute le dirigeant.

Surtout, Pierre Aoun ambitionne de structurer à son niveau cette filière des matériaux biosourcés, pour laquelle "les initiatives fleurissent mais ont du mal à prendre".

"Ce partenariat a vocation à prouver que la terre crue est un matériau d'avenir, et que les briques de terre compressées peuvent servir des réalisations de grande échelle. Nous allons accélérer notre développement national et doubler notre capacité de production annuelle grâce à l'ouverture d'une nouvelle unité à Bordeaux. Lorsque le marché sera prêt, nous le serons aussi", déclare Étienne Gay, le président-fondateur de Briques Technic Concept.

Aujourd'hui, l'entreprise qui fêtera son dixième anniversaire en 2022 est en capacité de produire jusqu'à 33.000 tonnes de briques en terre crue. D'ici 2021, cette performance pourra être doublée grâce à l'ouverture d'une nouvelle unité de production bordelaise.

La RE2020 en toile de fond

Au-delà de l'aspect écologique, derrière cette opération, il y a surtout un enjeu de sécurisation de l'approvisionnement sur ce matériau. "Cela va nous éviter un défaut d'approvisionnement auprès de nos clients, ou bien des prix trop importants quand le marché va se développer", commente Pierre Aoun.

Sans en parler distinctement, le dirigeant du promoteur immobilier toulousain se prépare à l'avenir et plus particulièrement à la RE2020. Cette future norme impose aux professionnels de la construction neuve de recourir à des matériaux et à des modes constructifs qui peuvent stocker le carbone. Par exemple, des matières biosourcées, d'origine renouvelable (biomasse), végétale (bois) ou animale. "L'idée est de limiter l'émission de carbone d'un bâtiment dans sa phase de construction, mais aussi pendant son exploitation, par le choix des matériaux notamment. La RE2020 prend également en compte le confort d'été (température intérieure l'été sans avoir recours à la climatisation, ndlr), confiant récemment à La Tribune, Stéphane Aubay, le président de la fédération des promoteurs immobiliers en Occitanie.

Lire aussi 5 mnRE2020 : "La généralisation nous permettra d'avoir le bon modèle économique", assure Emmanuelle Wargon

Seulement, le recourt à ces nouveaux matériaux représente un surcoût non négligeable d'environ 10%, selon divers promoteurs, qu'uniquement la montée en puissance de la filière des matériaux biosourcés peut absorber.

"Aujourd'hui, il y a un surcoût avec la brique en terre crue, mais l'idée est que ce surcoût n'ait plus lieu d'être (...) Entre le prix du foncier, le coût de la construction et le prix de vente qui n'est pas extensible à l'infini car nous devons tenir compte de la capacité d'emprunt des ménage, c'est un triptyque assez complexe et très sensible que la RE2020 est venue déséquilibrer, même si le texte a aujourd'hui était revu. Donc l'idée est de développer cette filière du biosourcé, pour en réduire ses coûts en cassant les freins et donc mieux digérer cette RE2020", conclut Pierre Aoun.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.