Replay - Carole Delga répond aux questions de La Tribune

 |   |  151  mots
L'élue régionale répondra aux questions de La Tribune sur l'avenir de l'économie régionale et les dispositifs instaurés pour la soutenir.
La présidente du Conseil régional d'Occitanie, Carole Delga, sera l'invitée du Connect Live organisé par La Tribune vendredi 15 mai, dès 10h30, sur les réseaux sociaux et les sites de La Tribune Toulouse et Montpellier. L'élue présentera notamment les dispositifs proposés par la collectivité pour soutenir l'activité économique.

La Tribune vous propose un rendez-vous exceptionnel avec Carole DELGA, Ancienne Ministre et Présidente du Conseil Régional d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. L'élue régionale dressera ainsi un bilan des mesures d'accompagnement et des aides aux entreprises instaurées par la collectivité depuis le début de la crise sanitaire.

Elle répondra également à de nombreuses questions comme par quels moyens faut-il relancer et consolider l'économie ? Quel rôle les collectivités locales peuvent-elles jouer dans cette sortie de crise ? Faut-il engager une nouvelle décentralisation ? Relocaliser l'industrie, oui, mais comment ?

Afin d'apporter ces éclaircissements, La Tribune, en partenariat avec le Conseil régional d'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, reçoit, le vendredi 15 mai à 10h30, la présidente du Conseil régional, Carole DELGA. L'entretien sera à suivre en live sur nos réseaux sociaux et sur les sites web de La Tribune à Toulouse et Montpellier !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2020 à 11:24 :
immobilier et banques: de sources officieuses des cadres bancaires informent qu il faut limiter fortement l obtention des prets bancaires pour achat immobilier.
Les consequences sont economiques pour les entreprises , les communes et aussi morales .Est ce normal? qui prend les risques dans un pret immobilier ? les clients sont en general des personnes averties et réfléchies. Les criteres d obtention sont tellement rigoureuses .
Le milieu bancaire est toujours aidé, ce comportement tres cavalier , intolerable.
trinellement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :