Covid-19 : la Région Occitanie dévoile un plan d'urgence de 250M€

 |   |  1128  mots
La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, a dévoilé un plan de soutien aux entreprises de 250 millions d'euros face à la pandémie de covid-19.
La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, a dévoilé un plan de soutien aux entreprises de 250 millions d'euros face à la pandémie de covid-19. (Crédits : Rémi Benoit)
Après un premier dispositif lancé en urgence au début de la crise, la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, a dévoilé vendredi 3 avril un plan de 250 millions d'euros. Ce budget qui doit permettre aux entreprises de faire face à la pandémie de Covid-19, sera suivi dans le futur d'un plan de relance "beaucoup plus massif". Tous les détails de ce plan.

L'impact économique de la pandémie de Covid-19 sur la région est incalculable, mais il sera sans aucun doute très fort. Alors, pour aider les 600 000 entreprises d'Occitanie, le Conseil régional présidé par Carole Delga a présenté vendredi 3 avril un "plan régional d'urgence économique, sanitaire et social".

"Ce plan d'urgence que nous avons budgété sur deux mois (du 15 mars au 15 mai) englobe le premier plan que nous avons dévoilé au début de la crise pour soutenir nos entreprises (évalué à plus de 60 millions d'euros, ndlr). Voté ce matin, il prévoit une enveloppe de 250 millions d'euros", a fait savoir l'ancienne ministre lors d'une visioconférence.

Ce "budget" d'urgence est coupé en deux parties de 125 millions d'euros chacune, à savoir la Région qui prépare l'avenir et la Région qui protège. Pour ce qui concerne ce dernier volet notamment, Carole Delga a annoncé avoir commandé 10 millions de masques en Chine dont "la première livraison doit arriver ce week-end". Des masques FFP1 et FFP2 qui seront réservés au personnel de santé à domicile, aux professions libérales, aux Ehpad et en dernier lieu au personnel hospitalier.

Par ailleurs, ce plan qui contient 22 mesures n'est pas complet. Ainsi, comme l'a précisée la présidente de Région, elle va travailler dès le 9 avril avec le préfet de région sur "un plan pour soutenir notre filière de la viticulture". En attendant, voici les principales mesures à retenir à destination des entreprises.

Les mesures à ne pas manquer

  • 1 million d'euros est réservé aux entreprises régionales produisant du matériel sanitaire ou qui ont réorienté leur production pour en produire à l'image du parfumeur toulousain Berdoues. Ainsi la Région compte accompagner les 150 entreprises dans ce cas qui ont besoin d'aide pour augmenter leur capacité de production.
  • 4 millions d'euros sont destinés au plan "Former plutôt que licencier", afin que les entreprises profitent du confinement pour former leurs salariés. Pour en bénéficier,  elles doivent se rapprocher directement de leur OPCO ou contacter les services de la Région au 0800 00 70 70 (numéro vert).
  • 500 000 euros pour financer des consultations de conseil juridique en partenariat avec les Barreaux de Toulouse et de Montpellier.
  • Pour 7,4 millions d'euros, la Région exonère de loyers les entreprises hébergées en pépinières régionales, et de redevances domaniales, les entreprises installées dans les ports régionaux éligibles au fonds national de solidaire (TPE et indépendants), pour une durée de six mois, de mars à août 2020.
  • En complément de l'aide de l'État de 1500 euros par mois, la Région Occitanie financera deux aides supplémentaires pour les entreprises de moins de 10 salariés, dès 40% de chiffre d'affaires perdus, pour une somme totale de 50 millions d'euros. Les détails de cette mesure à retrouver ici.
  • 10 millions d'euros pour les entreprises de plus de 10 salariés, ayant au moins un an d'existence. Cette aide sera constituée d'une avance remboursable correspondant au maximum à 50% des dépenses, avec un plafond d'avance remboursable à 300 000 €. Un différé de deux années pourra être fait, puis s'ouvrira un plan de remboursement sur 6 années au maximum.
  • Un prêt "rebond" à taux 0%, pour renforcer les fonds propres des entreprises en concertation avec les banques, de 15 millions € avec un effet levier à 80 millions. Ouvert à toutes les PME à partir d'un an d'existence, ce prêt s'étalera sur sept ans avec un différé des premiers remboursements de deux ans. Leur somme ira de 10 000 à 300 000 euros, en parallèle d'un prêt bancaire du même montant. Dispositif qui s'ajoute à un fonds régional de garantie bancaire de 5 millions d'euros en coopération avec BPI France.
  • Création du Pass Rebond Occitanie pour soutenir les investissements
    lors de la reprise, contre 15 M€. Il permettra de soutenir les investissements lors de la reprise. Ce Pass Rebond Occitanie s'appuie sur les Pass existants à savoir : le Pass Occitanie, le Pass Tourisme, le Pass Tourisme Social et solidaire, le Pass agri-tourisme, le Pass Agro-Viti dynamique, le Pass agri-valorisation et le Pass bois. Il est également ouvert aux entreprises conchylicoles et aux entreprises de transformation des produits de la mer. Chaque dossier pourra monter jusqu'à 200 000 euros de subvention, avec 50% réglés à la signature de la convention.
  • La Région a lancé depuis le jeudi 2 avril, une plateforme digitale de mise en relation des producteurs de la région avec les fournisseurs de la grande distribution, afin de favoriser leur approvisionnement et livraison en produits régionaux. Les producteurs souhaitant s'enregistrer sur cette nouvelle plateforme, se rendent sur le site et renseignent les produits qu'ils proposent, ainsi que les modalités de livraison (rayon de livraison, ainsi que les jours).

  • Un fonds de solidarité Pêche de 1,2 millions d'euros pour apporter un appui spécifique aux secteurs de la pêche et portuaire.

  • Un plan de relocalisation d'industries en Occitanie pour 45 M€La crise économique mondiale déclenchée par le Covid-19 a mis en évidence la fragilité de l'industrie nationale. C'est pourquoi la Région, en lien et concertation avec les industriels implantés en Occitanie, les grands donneurs d'ordre et l'Etat, mènera un travail de recensement des relocalisations nécessaires. Seront ciblés en priorité les investissements qui répondent aux besoins de la population dans le domaine de la santé, de l'alimentation, de l'environnement et de l'énergie.

Comment bénéficier de ces aides

Si vous souhaitez avoir des renseignements sur ces aides ou en bénéficier, la Région Occitanie a mis en place un numéro vert (0800 31 31 01). Depuis l'ouverture de ce numéro, déjà plus de 6 000 sociétés ont fait appel à la collectivité régionale. Par ailleurs, cette dernière a annoncé que ce plan d'urgence serait suivi dans le futur par un plan de relance économique important.

"Ce plan d'urgence économique, sanitaire et social, sera complété à l'avenir par un plan de relance économique beaucoup plus massif, et à destination de toutes les filières. Pour y parvenir, cela sera un effort collectif et nous comptons donc sur l'apport des autres institutions et collectivités. Ce futur plan devra permettre de poser les bases d'un modèle de développement plus juste et plus durable, dans le respect de l'environnement", a prévu Carole Delga.

En plus de la création d'un Comité, l'élue régionale a déjà débloqué la somme de 45 millions d'euros pour travailler sur la relocalisation en Occitanie d'activités dans le domaine de la santé, de l'alimentation, de l'environnement et de l'énergie. Par ailleurs, le Conseil régional a prévu 2,5 millions d'euros pour promouvoir la destination Occitanie sur le plan touristique, en coopération avec les professionnels de la filière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :