La méditation pleine conscience peut-elle booster la créativité au travail ?

 |  | 817 mots
Lecture 4 min.
La méditation pleine conscience est pratiquée notamment chez Google
La méditation pleine conscience est pratiquée notamment chez Google (Crédits : DR)
Déjà adoptée par Google, Sodexo ou la Maif, la méditation pleine conscience commence à se développer dans les entreprises françaises. À Toulouse, un cabinet spécialisé a vu le jour et un colloque sera organisé sur le sujet le 8 avril prochain.

Président de l'entreprise toulousaine Ingredients for life, Jean Souchard a commencé à expérimenter depuis plusieurs semaines la méditation pleine conscience : "Ma société est en pleine expansion, elle distribue des matières premières à de grands industriels pharmaceutiques tels que Sanofi ou Pierre Fabre. Je suis en restructuration et, pour recruter les bonnes personnes, j'ai besoin de mieux me connaître. Je cherche également à être plus à l'écoute de mes partenaires commerciaux".

Ce chef d'entreprise est loin d'être le seul à utiliser la méditation pleine conscience au travail. En Californie, les collaborateurs de Google ont adopté cette méthode sous l'impulsion de Chade-Meng Tan, l'un des premiers ingénieurs recrutés par l'entreprise. À Toulouse, un colloque sur le sujet se tiendra le 8 avril prochain au Meeting Lab. Cet événement est organisé par Need-a, cabinet toulousain lancé en septembre 2015 et qui est le premier en France à se lancer dans l'application de cette méthode dans le milieu professionnel.

Diminution du stress et des rechutes de dépression

Pratique millénaire bouddhiste, la méditation s'est étendue au cours du XXe siècle au monde laïc dans les hôpitaux et les écoles. En 1975, le professeur de médecine Jon Kabat-Zinn fonde une méthode de réduction du stress basée sur la méditation pleine conscience. Dès 2000, une étude de psychologues de l'université de Toronto et d'Oxford en confirme les bienfaits dans la lutte contre la dépression. Après six mois de pratique, les patients qui avaient souffert d'au moins trois épisodes de dépression ont vu leur risque de rechute baisser de près de 40 %. Plus récemment, le psychologue Z. Segal a montré que cette méthode était équivalente à un traitement antidépresseurs pour la prévention des rechutes. En France, la chaire Mindfulness de Grenoble ou l'Inserm (l'Institut national de la santé et de la recherche médicale) mènent des études approfondies sur le sujet

Des exercices pour améliorer l'attention et stimuler l'intelligence émotionnelle

Ces premiers résultats ont convaincu de nombreuses entreprises. "Au-delà de Google, qui a créé une méthode d'application à l'entreprise, la méditation pleine conscience s'est développée dans beaucoup de sociétés aux États-Unis, en Angleterre et en Asie. En France, elle commence tout juste à émerger au sein de groupes comme la Maif, Sodexo ou Pepsi-Cola", remarque Laurence de Laportalière, cofondatrice du cabinet Need-a.

Mais comment la méditation pleine conscience peut-elle être appliquée dans le milieu du travail ? "La première étape est d'acquérir la capacité d'attention et de concentration. Il faut travailler sur le souffle, on peut fermer les yeux et se concentrer sur sa respiration, les premiers effets viennent à partir de 3 minutes d'exercice", décrit Candice E. Marro, codirigeante du cabinet.

Les managers suivent ensuite une phase théorique avec quelques rudiments théoriques sur les neurosciences. "Il existe un cycle neurologique de l'émotion, poursuit Candice E. Marro. Pour reconnaître une émotion ou savoir si elle est inhibée, il faut connaître au préalable son cycle physiologique. La phase pratique amène l'individu à se connecter aux centres émotionnels présents dans son corps."

Une technique pour booster la créativité ?

Au-delà de la gestion du stress, la méditation pleine conscience a vocation à développer chez les salariés différentes formes d'intelligences : émotionnelle, collaborative, neurocognitive (qui comprend la capacité d'innovation) et enfin l'intelligence du corps.

"À l'école, nous sommes beaucoup formés sur la dimension logique, rationnelle mais très peu sur l'intelligence émotionnelle ou collective, note Alain Addes, consultant en organisation, adepte de la méthode. Nous proposons d'y faire appel pour répondre à des questions complexes dans le monde de l'entreprise qui ne peuvent pas toujours être résolues de manière rationnelle."

De quoi booster la créativité d'une entreprise ? "Déjà, Dali en son temps s'assoupissait une clé à la main. Quand la clé tombait, il était dans une phase créative très intense et notait très vite les idées qui lui venaient à l'esprit. Il faut s'entraîner à utiliser ces capacités afin qu'elles deviennent automatiques", estime Alain Addès.

Après deux séances, l'entrepreneur Jean Souchard en voit, lui, déjà les effets : "Je suis plus à l'écoute de l'autre, plus concentré, attentif et réactif dans les réunions ou les rendez-vous professionnels, cela représente un réel apport." Des bienfaits reconnus mais, pour le moment, la pratique reste confidentielle dans une partie des entreprises. Certains grands comptes préfèrent d'ailleurs ne pas dévoiler publiquement cette pratique. "Le mot méditation fait encore peur en France, remarque le cabinet Need-a, mais les entreprises sont toutes à la recherche de méthodes pour développer leurs capacités d'innovation, c'est l'une des méthodes pour aider les managers à piloter la conduite du changement dans leur société."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2016 à 10:33 :
Très intéressant.
Je travaille actuellement sur des programmes pilotes "Bien être au travail" dans une grande entreprise toulousaine.
Est-il possible de participer à ce colloque du 8 avril et d'avoir les coordonnées de ce cabinet specialisé.
Merci d'avance,
Bien à vous,
Stéphane
Réponse de le 15/03/2016 à 9:51 :
Bonjour,
Vous trouverez toutes les informations ici http://need-a.fr/infos-et-inscriptions/
Cordialement,
Réponse de le 17/03/2016 à 11:57 :
Super. Merci pour votre réponse rapide. Je prends contact avec eux.
Bien à vous,
Stéphane

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :