STMS va gérer l'outil de gestion de l'aéroport de Toulouse-Blagnac

La PME toulousaine STMS vient de remporter la consultation pour gérer le logiciel de gestion de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. La société espère gagner en notoriété dans la région Midi-Pyrénées.

1 mn

Crédits: Rémi Benoit
Crédits: Rémi Benoit

Grande nouvelle pour la petite société toulousaine. STMS a remporté fin décembre la consultation lancée par l'aéroport de Toulouse-Blagnac. L'entreprise a été sélectionnée pour gérer le logiciel SAP de l'infrastructure, c'est-à-dire l'outil comptable qui permet notamment de gérer les fonctionnalités achats, comptabilité et de contrôle de gestion.

Créée en 2007 et basée dans le quartier des Carmes, la société STMS compte aujourd'hui 32 salariés. Elle a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 2,8 millions d'euros. Très peu, face aux mastodontes du secteur. "C'est une grande victoire car de grands groupes français étaient également candidats. Selon une première estimation, l'aéroport de Toulouse-Blagnac va représenter 5 à 7 % de notre chiffre d'affaires. Nous espérons pouvoir gagner en notoriété dans la région", explique Sébastien Faure, ingénieur commercial.

3,5 millions d'euros de chiffre d'affaires prévu en 2015

Parmi les autres clients de STMS figurent le Cnes, les laboratoires Pierre Fabre ou encore l'aéroport de Bordeaux. "Nous ne travaillons qu'avec des grandes PME qui réalisent entre 50 millions et 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires annuel", explique Xavier Ayral, directeur associé. "Pour autant, nous ne travaillons pas avec Airbus car nous ne sommes pas une structure assez grande." STMS prévoit de réaliser en 2015 un chiffre d'affaires de 3,5 millions d'euros.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 26/01/2015 à 19:48
Signaler
Félicitations a toute l équipe le travail sérieux paye bonne continuation

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.