Surveillance des océans : CLS rachète Horizon Marine Inc. et vise le marché américain des services aux pétroliers offshore

 |   |  430  mots
(Crédits : DR)
Le groupe toulousain CLS, spécialisé dans la surveillance des océans, vient d’acquérir la société américaine Horizon Marine Inc. qui analyse les courants marins pour les compagnies pétrolières offshore. Grâce à ce rachat, CLS s’implante dans le golfe du Mexique, zone stratégique de l’exploitation pétrolière, et poursuit ainsi son développement international.

CLS (Collecte Localisation Satellites), connu pour être l'opérateur historique de la balise Argos, est spécialisée dans l'observation des océans. Avec l'acquisition d'Horizon Marine Inc., l'entreprise va développer son activité de conseil auprès des compagnies pétrolières offshore sur les conditions climatiques maritimes. "Lorsque nous avons débuté nos recherches en 2014, nous avons très rapidement estimé qu'Horizon Marine Inc. était la bonne entreprise, pour notre groupe, sur le marché américain. Elle utilise des données satellites, propose des produits très sophistiqués et connaît parfaitement la zone sujette à de nombreux tourbillons dans les profondeurs du golfe", explique Christophe Vassal, le PDG de CLS.

Étendre la zone de travail au golfe de Guinée et à l'Asie du sud-est

Le groupe, qui possédait déjà 16 bureaux et filiales à travers le monde, en compte donc désormais 17 avec l'acquisition, au 1er avril 2015, d'Horizons Marine Inc.. L'entreprise américaine de 22 salariés a réalisé un chiffre d'affaires de 8,5 millions de dollars en 2014 et prévoit d'atteindre les 10 millions en 2015.

Ce rachat stratégique permet à CLS de se rapprocher de ses clients dans le golfe du Mexique, où plus de 60 champs pétroliers sont actuellement exploités. "Les clients de la zone sont déjà presque tous des clients de CLS. Nous espérons, par ce rapprochement, que nos clients feront appel à nous sur d'autres zones comme le golfe de Guinée, l'Asie du sud-est et les côtes australiennes", précise Christophe Vassal.

L'acquisition d'Horizon Marine Inc. s'inscrit par ailleurs dans le plan du développement international du groupe. En 2012 déjà, CLS avait racheté au Brésil l'entreprise Proocéano, également spécialisée dans l'accompagnement des groupes pétroliers offshores. Avec désormais cette double présence sur le continent américain, l'entreprise toulousaine souhaite multiplier les collaborations avec les grands groupes pétroliers.

La Chine, un nouveau marché pour la surveillance des océans

En 2015, CLS vise un chiffre d'affaires de 107 millions d'euros, contre 96 millions en 2014. Christophe Vassal reconnaît que ces objectifs sont "ambitieux mais réalisables". La masse salariale est, elle aussi, en augmentation. Le groupe qui compte aujourd'hui 525 salariés pourrait passer à 600 fin 2016.

La diversification de l'entreprise ne se limite pas au support des opérations pétrolières. CLS développe aussi son activité de surveillance environnementale. Son bureau chinois a été ainsi transformé en une véritable filiale en ce début avril. Signe que la Chine est un marché d'avenir pour la surveillance des systèmes de pêche et la localisation maritime.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2015 à 19:14 :
C'est gonflé ! Mais la prise de risque est aussi un élément important de la croissance et la pérénité d'une netreprise. Tous mes encouragement dans cette nouvelle aventure pour notre société made in Toulouse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :