Nouvel actionnaire pour CLS : Ardian, ex-Axa Private Equity, investit 30 M€

 |   |  501  mots
Centre de contrôle de CLS / Christophe Vassal, PDG de CLS. © Photo Jean-Yves Valentin
Centre de contrôle de CLS / Christophe Vassal, PDG de CLS. © Photo Jean-Yves Valentin
CLS, fournisseur mondial de services de localisation, de collecte de données environnementales et d'observation des océans, a un nouvel actionnaire de taille : la société Ardian (ex-Axa Private Equity), qui investit 30 M€ dans le groupe. L'objectif est de poursuivre la croissance de l'entreprise en misant sur l'innovation.

C'est une évolution importante que connaît l'entreprise toulousaine CLS, spécialisée dans la localisation et la collecte de données environnementales par satellites. Ardian, société d'investissement privée et indépendante, a annoncé hier 6 novembre la signature d'un accord portant sur un investissement de 30 millions d'euros dans le groupe. Les actionnaires historiques, le Cnes (majoritaire) et l'Ifremer, conservent leur participation au sein du groupe, tandis que les actionnaires minoritaires cèdent leurs parts du capital.

90 M€ de chiffre d'affaires en 2013, 160 M€ en 2018

L'investissement considérable d'Ardian doit permettre à CLS de poursuivre son développement, aussi bien interne qu'externe. La société connaît une croissance moyenne de 15 % ces trois dernières années, et ce taux devrait atteindre 16 % en 2013. La stratégie du groupe met l'accent sur l'innovation "afin d'élargir l'offre de services et d'applications pour développer des solutions globales à l'export, et sur la réalisation de nouvelles acquisitions pour compléter son portefeuille de compétences", précise un communiqué de presse.

"Nous prévoyons d'atteindre un chiffre d'affaires de 93 millions d'euros en 2013 (contre 79 M€ en 2012, NDLR). L'arrivée d'Ardian à notre capital va nous permettre d'assurer notre développement futur en continuant à innover, à nous déployer géographiquement et à remporter des contrats plus importants", se réjouit Christophe Vassal, directeur général du groupe CLS.

"Cela va aider le groupe dans la mise en place de son ambitieux plan de développement à moyen terme, qui vise la réalisation d'un chiffre d'affaires avoisinant les 160 M€ en 2018", renchérit Laurent Germain, directeur financier du Cnes et président du conseil d'administration de CLS.

CLS : Collecte localisation satellites

Aujourd'hui, CLS compte quatre activités : localisation et collecte de données, océanographie spatiale, applications radar et géolocalisation de mobiles terrestres. Pour rappel, l'entreprise a été créée en 1986 par le Cnes et l'Ifremer pour opérer le système Argos, chargé de protéger l'environnement et de surveiller l'évolution des océans.

Le groupe CLS compte aujourd'hui près de 500 salariés répartis au sein de 17 bureaux et filiales, et est actif dans plus de 100 pays. Parmi ses clients emblématiques : l'Agence européenne de sécurité maritime, le WWF, la FAO, le CNRS, et l'Esa pour des projets comme MyOcean, portail de données océanographiques. Le gouvernement indonésien a également commandé un centre d'océanographie spatiale et de gestion durable des ressources marines, alors qu'Airbus a sollicité CLS pour le suivi par satellites des barges qui transportent des tronçons d'A380.

En savoir plus :

Créée en 1996 et dirigée par Dominique Senequier, Ardian est une société d'investissement indépendante qui gère et/ou conseille 36 milliards de dollars d'actifs en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. La philosophie d'investissement d'Ardian repose sur trois piliers : "détermination, discipline et investissement de long terme". Ardian compte plus de 320 employés travaillant dans dix bureaux à Pékin, Francfort, Jersey, Londres, Luxembourg, Milan, New York, Paris, Singapour et Zurich.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :