Les syndicats d'Orange alertent sur les réductions d'effectifs en Occitanie

 |   |  716  mots
En Occitanie, 52 boutiques portent l'enseigne Orange.
En Occitanie, 52 boutiques portent l'enseigne Orange. (Crédits : Ronen Zvulun / Reuters)
La fusion des directions d'Orange de Nouvelle Aquitaine et d'Occitanie pourrait entraîner la fermeture de plusieurs boutiques, ainsi qu'une décroissance importante des effectifs jusqu'en 2022 d'après le syndicat CFE-CGC. Parallèlement, l'opérateur télécoms lance un chantier de grande envergure à Balma pour réunir une grande partie de ses équipes régionales.

En avril 2019, Patricia Goriaux a été élue présidente d'Orange Grand Sud-Ouest dans le cadre du regroupement des directions Orange Sud-Ouest (Nouvelle Aquitaine) et Sud (Occitanie), un territoire qui regroupe 25 départements et 13 000 collaborateurs. Une réorganisation qui inquiète le syndicat CFE-CGC (représentant les cadres) qui voit en cette décision un risque d'accélération des fermetures de sites Orange dans les villes moyennes comme Albi, Cahors ou encore Tarbes.

30% de postes en moins

"Entre fin 2016 et 2022, Orange aura perdu près de 30% de ses équivalents temps plein CDI en Occitanie", calcule la CFE-CGC. Selon ce dernier, les effectifs déclinent de 3,5% par an dans les sites de l'opérateur télécoms en région alors que 80% des emplois du groupe sont concentrés en Île-de-France.

"Nous sommes vigilants et inquiets car tous les centres de décision en région ont été diminués. Nous sommes en train d'étouffer l'Île-de-France alors qu'en région, il y a des besoins importants", souligne le président de la CFE-CGC, Sébastien Crozier.

En Occitanie, Orange compte 52 boutiques et selon le syndicat, 25% des salariés présents fin 2017 sur la région devrait quitter le groupe pour...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :