Kader Arif et "Au fil de l'Ô" veulent assurer l'avenir du Canal du Midi

 |   |  506  mots
Le député socialiste Kader Arif et Valérie Piganiol, présidente du Club économique Au fil de l'Ô
Le député socialiste Kader Arif et Valérie Piganiol, présidente du Club économique "Au fil de l'Ô" (Crédits : DR)
Le député socialiste Kader Arif et le club économique "Au fil de l'Ô" mettent en place un groupe de travail pour assurer l'avenir du Canal du Midi. Cet organisme, qui regroupera élus, institutions et professionnels du canal, se réunira une première fois le 30 juillet. Objectif : protéger le canal tout en développant les activités touristiques et fluviales.

C'est à l'écluse de Vic-Castanet, près de la maison éclusière, que Kader Arif, député socialiste de Haute-Garonne, et Valérie Piganiol, présidente du Club économique "Au fil de l'Ô" ont annoncé le 9 juillet le lancement d'un groupe de travail qui devrait réfléchir et agir pour garantir l'avenir du Canal du Midi.

"Mon ambition est de rassembler les forces qui travaillent sur le canal et de regrouper les différents acteurs, affirme l'ancien secrétaire d'État au Anciens combattants. Je veux rassembler sans diviser pour créer un Conseil économique social et environnemental du Canal du Midi."

Le député socialiste de la 10e circonscription de Haute-Garonne assure qu'il reçoit plusieurs soutiens, notamment celui de Stéphane Saint-André, député du Pas-de-Calais et président du Conseil d'administration de Voies navigables de France (VNF), André Viola, le président du Département de l'Aude et Kléber Mesquida, le président du Département de l'Hérault.

"Pierre-Paul Riquet a créé le canal au XVIIe siècle. Dominique Baudis l'a fait classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 1996. Nous espérons que Kader Arif sera celui qui le sauvera", déclare Valérie Piganiol, coprésidente du Club économique "Au fil de l'Ô", lors de cette conférence de presse.

"En 2010, nous avons lancé des initiatives pour le Canal du Midi avec Kader Arif qui était eurodéputé, complète Pierre Cardinal, coprésident du club économique. Maintenant qu'il est à nouveau député, nous nous remettons autour de la table. Il est l'homme de la situation car il dispose de l'expérience nécessaire pour nous ouvrir les portes que nous aurons du mal à pousser."

Protéger le canal et développer l'activité

Protection des berges et de l'environnement, lutte contre le chancre coloré qui menace les platanes, développement du tourisme et du fret fluvial, utilisation des maisons éclusières, les missions de ce futur Cese du Canal du midi sont nombreuses.

La première réunion se tiendra le 30 juillet à Ayguesvives. Elle rassemblera des élus comme Kader Arif et Jacques Oberti, le maire d'Ayguesvives et nouveau président du Sicoval, des acteurs environnementaux comme le Fredon (Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles) par exemple, ainsi que VNF et les professionnels du canal représentés par l'association "Au fil de l'Ô".

Si le Cese ne sera sans doute finalisé qu'après les élections régionales, le groupe de travail a déjà lancé quelques actions. En octobre prochain, une course en canoë aura lieu sur le canal. Un premier événement qui en annoncera d'autres. "Notre objectif est de créer des emplois et de faire venir des entreprises sur le canal", rappelle Pierre Carpentier.

D'abord centré sur la Haute-Garonne, le comité s'ouvrira ensuite à l'Aude, puis à l'Hérault pour réunir les différents acteurs de ce monument de 246 kilomètres, "véritable trait d'union entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon", comme se plaisent à le souligner les promoteurs de cette initiative.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/07/2015 à 20:00 :
Reste à savoir si, ce canal a un potentiel économique viable dans le temps. C'est un bel ouvrage d'art historique, dont hélas, les platanes sont condamnés à terme par ce chancre coloré, importé des USA pendant la seconde guerre mondiale et qui était dissimulé dans le bois des caisses de munitions américaines.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :