Prolongement du métro à Labège : qui va payer les 362 millions d'euros ?

 |   |  924  mots
Il a fallu trouver 362 millions d'euros pour boucler le financement du PLB
Il a fallu trouver 362 millions d'euros pour boucler le financement du PLB
Le prolongement de la ligne B du métro à Labège (PLB) va coûter 362 millions d'euros. Le financement de cette infrastructure est bouclé et l'enquête publique s'est terminée ce lundi 18 mai. Le commissaire enquêteur a jusqu'au 18 juin pour rendre un avis (positif ou négatif) sur le projet. Pour financer ce PLB, le Sicoval va lourdement s'endetter. Qui sont les autres à mettre la main à la poche ? Décryptage.

Le prolongement de la ligne B va coûter 362 millions d'euros (373 millions en comptant les frais de maîtrise d'ouvrage, pris en charge par Tisséo). 11,8 millions d'euros ont déjà été dépensés en 2014 pour mener les études nécessaires : d'abord les études de faisabilité, puis des analyses plus précises pour rédiger l'enquête publique et préparer la phase de réalisation.
Tour de table des financeurs.

Tisséo-SMTC : 141 M€

Le Syndicat mixte des transports en commun Tisséo est propriétaire de l'ensemble des infrastructures et du parc transport de l'agglomération toulousaine. Il est financé par Toulouse Métropole, le Sicoval, la Communauté d'agglomération du Muretain et le Syndicat intercommunal des transports publics de la région toulousaine. Il bénéficie également du versement transport apporté par les entreprises et des recettes dues aux ventes de tickets et abonnements. Pour le PLB, Tisséo-SMTC s'engage à hauteur de 141 millions d'euros.

Conseil départemental 31 : 80 M€

Le Conseil départemental de Haute-Garonne s'était engagé, sous la présidence de Pierre Izard, à financer le PLB à hauteur de 80 millions d'euros. Pendant la campagne des départementales, une crainte a envahi les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :