Prolongement du métro à Labège : le jeu d'équilibriste de la droite toulousaine

Fervent défenseur de la 3e ligne de métro, le président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc a remis en cause début février le prolongement de la ligne B existante jusqu'à Labège. Alors que l'enquête publique sur ce PLB (prolongement de la ligne B) vient d'être lancée, à Toulouse, les élus de droite semblent loin d'avoir une position unanime et tranchée sur la question.

4 mn

© Schneider/Saada
© Schneider/Saada (Crédits : © Schneider/Saada)

Le vice-président de Toulouse Métropole Jean-Michel Lattes prend-il position en faveur du prolongement de la ligne B du métro jusqu'à Labège (un investissement de 362 millions d'euros)? C'est ce que pourrait laisser penser le document officiel de Tisséo distribué début avril dans les boîtes aux lettres des habitants du Sicoval. Dans cette plaquette qui présente l'enquête publique sur le projet entamée le 2 avril dernier, le président du Syndicat mixte des transports en commun signe un édito qui semble prendre fait et cause pour la création de 5 nouvelles stations avant un nouveau terminus à Labège :

"Les collectivités réunies au sein du SMTC ont le devoir de maintenir l'ambition d'un réseau de transports publics en général et de métro en particulier... La desserte du pôle phare du sud-est toulousain traduit cette ambition au service des entreprises et des secteurs d'activité des parcs de Ramonville et Labège-Innopole afin de les rapprocher du cœur de la Métropole".

Cet argumentaire semble en contradiction avec la ligne défendue par Jean-Luc Moudenc. Le président de Toulouse Métropole a en effet annoncé début février sa préférence pour la troisième ligne de métro entre Colomiers et Labège (d'un coût estimé entre 1,5 et 2 milliards d'euros) et laissé entendre qu'il serait difficile pour les collectivités de financer les deux projets. Lors de la présentation du bilan de sa première année de mandat, le 27 avril, il a même ajouté : "Je considère comme sanctuarisé le projet de 3e ligne de métro, dans le cadre des contraintes financières que l'on connaît."

 Interrogé depuis par la rédaction, Jean-Michel Lattes se défend de tout changement de ligne :

"Il s'agit d'un édito technique. Ma position est la même que celle de Jean-Luc Moudenc. Nous allons comparer les deux projets, (le PLB et la 3e ligne de métro, NDLR) même si nous sommes davantage en faveur de la troisième ligne de métro."

"Pas loin du ni-ni"

Plus globalement, le positionnement des élus de droite sur le projet est loin d'être unanime et tranché. "Chaque élu se réclame de l'avis de Jean-Luc Moudenc et l'ajuste à sa convenance. On n'est pas loin du ni-ni", remarque le Modem Arnaud Lafon maire de Castanet-Tolosan, premier vice-président de Tisséo et vice-président en charge des Transports au sein du Sicoval. Du côté de Jean-Michel Lattes comme du vice-président aux Finances Sacha Briand, on retient que "les études sur les deux projets doivent être menées avant de prendre une décision". Mais d'autres élus, à l'image de Michel Aujoulat, ne se cachent pas de faire le choix d'une nouvelle ligne de métro.

"Privilégier la 3e ligne de métro plutôt que le PLB est une bonne idée de Jean-Luc Moudenc, que je soutiens. Le Département va devoir se pencher sur la question. Il y aura certes 3-4 ans de retard pour desservir Labège, mais c'est une vision de long terme que propose Jean-Luc Moudenc", déclarait le 1er vice-président de Toulouse métropole dans une interview accordée à La Tribune Objectif News le 25 mars dernier.

De son côté, Jean-Michel Lattes dément toute division au sein de la majorité au sujet du PLB : "Je n'ai pas eu le sentiment que, lors des départementales, tout le monde se soit engagé en faveur du PLB. J'ai plutôt perçu que les deux camps cherchaient qui est l'origine de l'abandon du PLB : certains ont mis en cause Jean-Luc Moudenc, d'autres Pierre Cohen...."

Pour calmer les esprits, Arnaud Lafon s'est proposé en médiateur. Il va lancer des réunions avec les élus du Sicoval et de Toulouse Métropole pour comparer les deux projets : troisième ligne de métro et prolongement de la ligne B. En attendant, le Sicoval continue de mener une campagne de lobbying en faveur du prolongement de la ligne B du métro. Dans le magazine Sicoval Info d'avril-mai-juin 2015,  la Une ainsi que cinq pages sont consacrées à l'enquête publique et montrent en images les futures stations à Labège.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.