En Occitanie, les jeunes issus de milieu rural font des études plutôt courtes

Plus d'un tiers des jeunes vivent en milieu rural au sein de la région Occitanie. Pour eux, l'accès aux établissements d'enseignement est souvent plus compliqué. D'après une étude de l'Insee, ils s'orientent donc plus souvent vers des cycles courts ou vers l'apprentissage.

2 mn

En Occitanie, près d'un million et demi de jeunes âgés de 3 à 24 ans vivent à la campagne.
En Occitanie, près d'un million et demi de jeunes âgés de 3 à 24 ans vivent à la campagne. (Crédits : Rémi Benoit)

En Occitanie, près d'un million et demi de jeunes âgés de 3 à 24 ans vivent à la campagne d'après une étude de l'Insee publiée le 18 janvier. Il existe de fortes disparités au sein de la région d'un département à un autre puisque les ruraux représentent 21% de la jeunesse dans l'Hérault et la Haute-Garonne contre 81% dans le Gers. Magali Flachère et Laurent Frénois qui ont mené cette enquête constatent que quel que soit le département, la part des jeunes vivant en milieu rural baisse fortement à leur majorité. Jusqu'à 17 ans, environ 40% des jeunes occitans habitent dans les campagnes. À 18 ans, ils ne sont plus que 27%.

Les jeunes bacheliers doivent en effet déménager pour avoir accès à une offre plus large d'établissements de l'enseignement supérieur qui restent concentrés dans les grandes villes. Plus de la moitié a d'ailleurs rejoint deux des villes universitaires les plus importantes, Montpellier et Toulouse.

À 20 ans, six ruraux sur dix sont sortis du système scolaire

Les jeunes majeurs qui restent à la campagne n'arrêtent pas pour autant leur parcours d'études. À l'âge de 18 ans, les trois quarts d'entre eux sont encore inscrits dans un établissement d'enseignement. Les formations professionnalisantes sont celles qui sont les plus plébiscitées par ces jeunes ruraux. Il s'agit de cursus courts réalisés dans des lycées ou des CFA. À noter qu'à l'âge de 20 ans, six ruraux sur dix sont sortis du système scolaire contre trois urbains sur dix.

insee rural

Les formations courtes et professionnalisantes plébiscitées

Les formations en apprentissage accueillent plus fréquemment des jeunes vivant à la campagne. Elles concernent 11% des élèves de 16 à 24 ans toujours inscrits dans un établissement d'enseignement, soit quatre points de plus qu'en milieu urbain. Ce type de cursus concentre surtout des jeunes ayant déjà obtenu un diplôme professionnel (CAP ou BEP, Bac professionnel, BTS et DUT).

insee rural

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.