Dans le Sud-Ouest, la filière foie gras anxieuse à l’approche des fêtes de Noël

 |  | 1109 mots
Lecture 5 min.
Les professionnels du foie gras redoutent une chute des ventes à l'approche des fêtes de fin d'année.
Les professionnels du foie gras redoutent une chute des ventes à l'approche des fêtes de fin d'année. (Crédits : Rémi Benoit)
Déjà mise à mal par la fermeture des restaurants, la filière régionale du foie gras s’inquiète à l’approche de la fin de l’année 2020. Alors que les Français ne sont pas sûrs de pouvoir passer Noël en famille à cause de la Covid-19, les professionnels du secteur à Toulouse et dans le Gers redoutent une baisse des ventes lors d’une période de Noël charnière pour cette industrie. Des inquiétudes d’autant plus renforcées par la possible arrivée d’un nouvel épisode de grippe aviaire.

"L'activité est très irrégulière et fluctue beaucoup en fonction des annonces du gouvernement. Mais cela va être très difficile d'atteindre nos standards de vente habituels. Si nous sommes déconfinés assez vite, cela devrait aller. Mais si nous restons confinés, il y aura moins de grandes tablées et par conséquent les quantités achetées seront réduites".

Tel est le constat tiré par Josselin Dubet, qui tient un stand de foie gras au marché Victor Hugo de Toulouse. Et les annonces faites par Jean Castex jeudi 12 novembre ne devraient pas inciter à l'optimisme chez le commerçant. Le Premier ministre a confirmé que le confinement instauré afin d'endiguer la propagation de la Covid-19 dans l'Hexagone sera bel est bien imposé jusqu'au 1er décembre, minimum. De plus, si l'ancien maire de Prades (Pyrénées-Orientales) souhaite "permettre un nouvel allégement" pour les fêtes de fin d'année, Noël ne pourra "pas se tenir de la même manière que d'habitude". "Il ne serait pas raisonnable d'espérer pouvoir organiser de grandes fêtes à plusieurs dizaines de personnes, notamment pour le réveillon du 31 décembre", précise-t-il. Des déclarations qui menacent un peu plus l'activité de la filière du foie gras, très présente en Haute-Garonne et plus...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :