Démographie : Toulouse à jamais 4ème ville de France ?

 |   |  399  mots
Toulouse est la ville de France qui gagne le plus d'habitants chaque année selon l'Insee.
Toulouse est la ville de France qui gagne le plus d'habitants chaque année selon l'Insee. (Crédits : DR)
La Ville rose est la ville française qui gagne le plus d'habitants chaque année (+5 200), devant Lyon et Nantes. Pour autant, peut-elle devenir la 3ème ville de France dans quelques années ? Cela ne semble pas si évident même si dans le même temps l'agglomération toulousaine et la Haute-Garonne voient leurs populations augmenter.

La Ville rose peut-elle réellement gravir une place dans le classement des villes de France pour ce qui est de leurs populations ? Actuellement, Toulouse est quatrième sur ce point, avec 479 553 habitants au 1er janvier 2017, d'après l'enquête annuelle de recensement de l'Insee publiée le 30 décembre dernier. Tout en jouissant d'une bonne dynamique.

"La population de la ville de Toulouse s'accroît de 1,1% chaque année en moyenne, soit un gain de plus de 5 200 habitants supplémentaires, ce qui en fait la ville de France avec la plus forte croissance absolue, devant Lyon et Nantes", commente l'organisme qui a réalisé cette étude.

Selon cette même étude en effet, la Ville des Lumières gagne en moyenne 3 950 habitants par an, pour abriter 522 679 habitants à même date. Ce qui en fait la troisième ville de France, devant Toulouse. Soit une différence de plus de 43 000 habitants avec la capitale lyonnaise. Au regard donc des dynamiques observées dans les deux cités, la Ville rose peut-elle donc réellement devenir, dans les prochaines années, la 3ème ville de France comme le laisse penser la classe politique toulousaine ? Si les dynamiques restent inchangées en l'état, oui mais dans 28 ans selon nos calculs. Ce qui semble peu probable dans les faits. Rien ne prouve que Toulouse conservera autant de temps une telle attractivité, pareil pour Lyon.

Insee

L'agglomération toulousaine poursuit sa croissance

Parallèlement à l'accroissement de la population toulousaine intra-muros, une tendance similaire est enregistrée au niveau de l'agglomération (surnommée par l'Insee "unité urbaine"). Après être devenue la 5ème agglomération de France, en devançant celle de Nice en fin d'année 2017, l'agglomération toulousaine continue sur sa lancée.

"C'est principalement dans l'agglomération toulousaine que la dynamique démographique se renforce dans la période récente, alors qu'elle ralentit dans les unités urbaines voisines qui se situent dans la couronne périurbaine, comme à Fonsorbes, Castelnau-d'Estrétefonds ou Auterive. Au sein de l'agglomération, la croissance s'accélère dans la ville-centre et se maintient en banlieue à un niveau élevé (+1,5%)", fait savoir l'Insee.

Une croissance sensiblement égale à celle que connaît le département de la Haute-Garonne (+1,3% en moyenne chaque année). Ainsi, le territoire abrite 1 362 672 habitants au 1er janvier 2017, ce qui en fait le département de la région Occitanie le plus peuplé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :