AtHome s'implante à Paris et s'apprête à ouvrir un second site à Toulouse

 |   |  330  mots
Les fondateurs d'AtHome à Toulouse.
Les fondateurs d'AtHome à Toulouse. (Crédits : Florine Galéron)
Les fondateurs de la colocation de startups AtHome vont s'installer mi-novembre dans la capitale avec un nouveau lieu de 900 m2 dans le 10e arrondissement. À l'étroit dans son immeuble toulousain, AtHome ouvrira également un deuxième site de 500 à 700 m2 dans l'hypercentre de la Ville rose .

AtHome pousse les murs... jusqu'à Paris ! La suite logique pour cette colocation de startups, issue d'une belle aventure. À l'été 2015, cinq jeunes pousses s'installaient dans 250 m2 de locaux place de la Bourse à Toulouse : AtHome était née. Très vite à l'étroit face à la croissance de leur business, l'association a déménagé mi-2016 rue des Marchands dans 850 m2 de nouveaux locaux. "Désormais, le lieu accueille 170 personnes d'une dizaine de startups", décrit Arnaud Thersiquel, président de l'association AtHome. Comme annoncé il y a quelques mois, l'enseigne va se décliner dans la capitale. À la mi-novembre, un nouvel espace de 900 m2 ouvrira ses portes dans le 10e arrondissement de Paris, à deux pas de la gare de l'Est et du Canal Saint-Martin. Montant de l'investissement : un million d'euros sur trois ans.

"Une dizaine de startups y seront accueillies. Il y aura des sociétés toulousaines membres d'AtHome qui ont déjà des bureaux à Paris à l'image de Maestro (billetterie de concert en ligne), Demooz ou CitizenFarm. Mais aussi des startups toulousaines non-membres d'AtHome qui cherchent à s'implanter à Paris. Nous sommes également en train de finaliser le recrutement de startups parisiennes", détaille Arnaud Thersiquel.

Alors que la Ville Lumière dispose déjà de très nombreux lieux d'hébergement pour jeunes pousses, AtHome entend se différencier grâce à "des prix inférieurs à ceux pratiqués dans des lieux comme WeWork" (le loyer par poste sera de 350 euros à AtHome Paris) et des programmes plus longs que ceux proposées au sein de Station F (l'incubateur initié par Xavier Niel, NDLR).

Quasiment en simultané, AtHome va ouvrir d'ici un mois et demi à Toulouse un deuxième lieu "de 500 à 700 m2 dans l'hypercentre". Il accueillera rue des Marchands des entreprises en manque d'espace.

L'association AtHome a réalisé 300 000 euros de chiffre d'affaires en 2016, essentiellement via la location de postes de travail (facturés 180 euros le mois par personne). Elle espère d'ici fin 2018 décliner la marque dans une ville européenne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :