La colocation de startups AtHome s'agrandit et investit 1 000 m2 de locaux à Toulouse

 |   |  495  mots
Shannon Picardo (SchoolMouv), Camille Raymond (Yestudent), Clément Gianferrari (Maestro), Arnaud Thersiquel (Ateliers Tersi) et Pierre Oswald (Citizenfarm)
Shannon Picardo (SchoolMouv), Camille Raymond (Yestudent), Clément Gianferrari (Maestro), Arnaud Thersiquel (Ateliers Tersi) et Pierre Oswald (Citizenfarm) (Crédits : Florine Galéron)
Les fondateurs de la colocation de startups AtHome viennent de déménager dans de nouveaux locaux de 1 000 m2 en plein cœur de Toulouse où cohabitent désormais une vingtaine de jeunes sociétés. Une école de code sera lancée cet été dans leurs précédents locaux. Visite guidée.

C'était il y a pratiquement un an. Le 10 juillet 2015, les fondateurs d'Ateliers Tersi, CitizenFarmSchoolMouv et Yestudent inauguraient les 250 m2 de locaux de l'association AtHome place de la Bourse à Toulouse. La structure, qui se positionne à mi-chemin entre l'espace de travail partagé et l'incubateur, va fêter sa première bougie dans de nouveaux locaux quatre fois plus grands. Les startuppers toulousains viennent d'emménager rue des Marchands dans un espace de 1 000 m2.

"Le lieu peut accueillir jusqu'à 110 postes de travail. AtHome regroupe actuellement une vingtaine de startups de tailles très différentes : cela va des toutes petites sociétés d'une à deux personnes aux entreprises de 20-25 salariés", décrit Arnaud Thersiquel qui a pris la direction du lieu après la fermeture d'Ateliers Tersi, la startup qu'il avait lancé.

athome

La licorne est le symbole choisi par l'association AtHome. © Florine Galéron

L'espace est ouvert 7j/7 et 24h/24 aux startups sélectionnées par les fondateurs où elles peuvent louer des postes de travail (à raison de 180 euros mensuels par poste). AtHome a noué également des partenariats avec Toulouse Métropole et plusieurs sociétés pour financer l'aménagement du site (estimé entre 150 000 et 200 000 euros). Ainsi, la Caisse d'Épargne Midi-Pyrénées, l'assureur Axa, les experts-comptables Sygnatures et le cabinet d'avocat Eleor mettront des experts nationaux à disposition des startups.

À partir du mois de septembre, le lieu accueillera plusieurs fois par semaine des conférences pour aider les startups à lever des fonds ou des témoignages d'entrepreneurs.

"L'objectif est de 'chasser en meute' pour faire en sorte que la prochaine licorne (startup valorisée à plus d'un milliard de dollars, NDLR) soit à Toulouse. AtHome s'est fixé pour objectif de créer 500 emplois d'ici à trois ans", poursuit Arnaud Thersiquel.

athome

Une vingtaine de startups a déjà pris ses quartiers. © Florine Galéron

Parmi les premiers locataires d'AtHome figurent la plateforme de soutien scolaire SchoolMouv (qui vient de lever 1 million d'euros), le site étudiant de location entre particuliers Yestudent (qui a levé 500 000 euros), Citizenfarm (qui vient d'inaugurer une ferme urbaine), la plateforme de produits innovants Noova, le distributeur intelligents de croquettes Catspad, Demooz (auparavant à Ekito), le site de vente de tickets de concert Maestro, le site de location de vacances en famille MyNomadFamily et le service de coiffure à domicile Bigoudy.

athome

Locaux d'AtHome. © Florine Galéron

Une école de code lancée place de la Bourse

Les anciens locaux d'AtHome place de la Bourse ne resteront pas inoccupés. L'école Wild Code School, qui possède 7 sites en France, a décidé d'y installer une nouvelle antenne. "L'école de code accueillera une première promotion de 15 élèves à la rentrée de septembre pour 4 à 5 mois de formation et vise 45 élèves chaque année à terme. La formation est ouverte aussi bien aux étudiants qu'aux seniors, la seule condition requise est d'être majeur", décrit Justine Lacousse, chargée de développement de l'école. Des portes ouvertes sont prévues les 8 et 9 juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :